Les transferts de quelques grands anciens , mais aussi de jeunes talents, devraient animer les marchés étrangers cet été


LONDRES Pas grand-chose n’a changé dans les ambitions de l’Ivoirien depuis deux ans. La tentation du départ demeure. L’arrivée de Fernando Torres (acquis pour 57 M€ cet hiver) a réduit son temps de jeu et remis en question son statut de titulaire indiscutable : il est le meilleur buteur des Blues (12 buts) en Premier League et a prodigué vingt passes décisives, toutes compétitions confondues.

Le rêve avoué de retrouvailles avec José Mourinho ne devrait pas se concrétiser. Drogba a eu trente-trois ans ce 11 mars, et le Real Madrid a déjà identifié Fernando Llorente (Athletic Bilbao) comme renfort de son attaque, tout en suivant de près Kun Agüero (Atletico Madrid).

Un autre rêve – celui des supporters marseillais – est encore plus lointain. Reste un troisième : l’Amérique. Pour Drogba (33 ans. Fin de contrat : 2012), il s’agirait d’un projet de vie autant que sportif. L’Ivoirien a une très grosse cote aux USA, où, l’an passé, il était devenu le premier footballeur à partager la couverture du magazine Time. Il diminuerait sans doute son salaire, mais pas autant qu’on l’imagine.

De plus, le contrat de Drogba n’a qu’un peu plus d’un an à courir, et sa valeur de revente serait insignifiante, d’où un prix d’achat sans mesure avec son talent et son efficacité. Mais l’avenir de DD ne dépend pas que de lui. Chelsea entend continuer son processus de rajeunissement des cadres cet été, ce qui augmente la probabilité d’un départ.

© La Dernière Heure 2011