Le point sur la fin du mercato au RSCA avec Herman Van Holsbeeck.

Il reste six jours avant la fermeture du mercato. Et plusieurs dossiers chauds sur le bureau d’Herman Van Holsbeeck. On fait le point.

Svilar : c’est 3 millions + 10 % à la revente

Mile Svilar n’a pas encore officiellement signé à Benfica mais son départ ne fait plus aucun doute. Anderlecht va toucher 3 millions d’€ pour le jeune gardien et obtiendra également 10 % sur un éventuel futur transfert.

Dendoncker : vendu puis… reloué à Anderlecht ?

Avant le tirage au sort jeudi, Herman Van Holsbeeck a discuté avec Christophe Henrotay, l’agent de Leander Dendoncker. "On a tout fait pour le garder mais on ne peut pas encore assurer qu’il sera encore là le 1er septembre. On n’a pas encore reçu d’offre qui correspond à ce qu’on demande. Je ne parle avec aucun club en ce moment mais je sens que ça pourrait encore bouger, notamment si Mbappé signe au PSG. Une grosse injection d’argent fera bouger tout le marché." Selon nos informations, l’une des solutions mène à un compromis où Dendoncker serait vendu cet été mais directement reprêté pour une saison au RSCA.

Beric : d’abord faire le tri interne

Pour que Robert Beric (Saint-Étienne) vienne à Anderlecht, il faudra se séparer d’un des attaquants actuels. En interne, c’est Kiese Thelin qui est pointé comme le joueur le plus faible. Même s’il est prêté par Bordeaux au RSCA, il pourrait encore être "sous-loué" ailleurs. L’arrivée de Beric pourrait aussi donner un coup au moral d’un Teodorczyk qui n’a pas besoin de ça. "On étudie plusieurs pistes", s’est contenté de dire Van Holsbeeck.

Un défenseur central : pas sûr si Dendoncker reste

Plusieurs défenseurs centraux "à la Spajic" sont scoutés mais il n’est pas sûr qu’un arrière supplémentaire viendra. "Si Dendoncker reste, il sait aussi jouer en défense et on a assez de solutions", précise Van Holsbeeck.