Partira? Partira pas? Bien malin celui qui peut déjà répondre à la question. Ce lundi, RMC Sport dévoilait une partie de l'interview consacrée à Kylian Mbappé. Dans cet extrait, on entend le gamin de Bondy parler de son avenir. "J'ai demandé à partir, parce qu'à partir du moment où je ne voulais pas prolonger, je voulais que le club ait une indemnité de transfert pour avoir un remplaçant de qualité", a-t-il expliqué. "C'est un club qui m'a beaucoup apporté. J'ai toujours été heureux durant les quatre années passées ici et je le suis encore. Je l'ai annoncé assez tôt pour que le club puisse se retourner. J'ai voulu que tout le monde sorte grandi, qu'on sorte main dans la main, qu'on fasse un bon deal, et moi j'ai respecté ça. J'ai dit: si vous ne voulez pas que je parte, je reste."

Une position claire qui laisse donc peu de place aux doutes. Cet été KM7 a finalement fait le choix de rester. Ou on lui a plutôt imposé. Son contrat se termine toujours en juin prochain et le Français de 22 ans pourra s'engager où il le souhaite à partir de janvier 2022. Ce mardi, Florentino Perez est intervenu pour parler du cas Mbappé. Et il est plutôt optimiste: "En janvier, nous aurons des nouvelles de Mbappé. Nous espérons que le 1er janvier, tout pourra être réglé", a déclaré le président des Galactiques pour "El Debate".

Un gros mois après la fin du marché estival, le suspense est à son comble. Pour RMC Sport, le président du Real est déjà revenu sur ses déclarations. "Mes propos ont été mal interprétés. Ce que j’ai dit est qu’iI faut attendre l’année prochaine pour avoir des nouvelles et ce, toujours dans le respect du PSG avec lequel nous entretenons de bonnes relations."

Des relations qui ne sont pas si bonnes que cela. Comme l'avait confié Leonardo en fin de mercato. "On n'est pas content de leur comportement (NDLR du Real Madrid). On arrivait à la fin du mercato et ils voulaient commencer une négociation pour l'un des meilleurs joueurs au monde, cela a donc créé une situation que l'on n'a pas aimée", avait déclaré le Brésilien aux micros de Canal+.

"Quand j’ai entendu ça, j’ai avalé de travers"

Lors de cette interview pour RMC, le numéro 7 parisien a également affirmé que ses relations avec le directeur sportif du club n'étaient pas glaciales. Cependant, il ne cache pas que certains événements ont laissé des traces. Notamment une déclaration du dirigeant Qatari. "Kylian va rester à Paris, on ne va jamais le vendre et il ne partira jamais libre", avait-il assuré pour le journal L'Equipe.

Une sortie qui n'a vraiment pas plu au joueur. "Ça fait peur quand ton président dit : ‘Il ne va jamais partir libre’. Quand j’ai entendu ça, j’ai avalé de travers. Je me suis dit ‘Mais donc il va se passer quoi là ?' C'est pour cela que je n’ai pas voulu réagir à chaud, parce que, quand j'entends ça, je me dis : 'oula...'", a-t-il ajouté dans l'émission "Rothen s'enflamme".

Difficile de dire si la confiance est rompue. Une chose est certaine, les négociations s'annoncent âpres entre les deux camps. Car, en plus de sa qualité sportive indéniable, Kylian Mbappé possède une puissance économique énorme. Alors que son contrat se termine dans moins d'un an, il est estimé à 160 millions d'euros par Transfermarkt. Le manque à gagner est donc gigantesque pour le PSG. Et on ne parle même pas de son pouvoir marketing. La suite, au prochain épisode !