En Espagne, on n'aime visiblement pas le "non" donné par Kylian Mbappé au Real Madrid. Après Javier Tebas, c'est au tour de Joan Laporta, le président du FC Barcelone, de se montrer critique envers le Paris Saint-Germain.

Pour le journal l'Esportiu, il a ainsi regretté que le club francilien avait presque carte blanche dans sa politique de recrutement. "Cela fausse le marché", s'insurge-t-il. "Les joueurs finissent par être séquestrés par l’argent. Ce sont les effets d’un club ayant un État derrière lui. Cela va à l’encontre de tous les principes de l’Union européenne. Cela amène à réfléchir sur la pérennité du football."

Il faut dire que le club du Camp Nou, lourdement endetté, est étranglé par les restrictions mises en place par la Liga après la crise du Covid. Ce qui l'oblige à compter chacun de ses sous avant d'engager (et même d'enregistrer) un joueur auprès de la ligue espagnole. De quoi regarder la concurrence d'un mauvais oeil. 

Néanmoins, en tant que rival du Real Madrid, Laporta voit tout de même d'un bon oeil la prolongation du joueur de Bondy à Paris. "C'est un rival direct qui ne se renforce pas", dit-il au sujet du Real Madrid. "Et nous préférons qu'il ne nous embête pas trop pour la compétition..."