Milan Jovanovic était à Bruxelles. Mais il veut encore voir trois autres clubs

ANDERLECHT Milan Jovanovic était à Bruxelles hier, où il a effectué quelques courses en pull... mauve, après avoir rencontré les dirigeants anderlechtois. Mais il n’y a pas eu de fumée blanche au-dessus du Parc Astrid et celle-ci pourrait se faire attendre... Car la concurrence étrangère est forte et il veut bien prendre son temps avant de faire son choix. Il s’est confié hier à la DH .

Milan, comment allez-vous ?

“Très, très, très bien !”

Parce que vous avez décroché un transfert ?

“Non, simplement parce que je me sens bien. Concernant mon avenir, une seule chose est certaine : je parle avec tous les clubs qui s’intéressent à moi. En fait, j’ai sur la table des propositions faites par quatre beaux clubs, dont Anderlecht (NdlR : et Lille). Dans ma réflexion, je dois penser à beaucoup de choses : ma famille, la vie sur place,... Mais l’élément le plus important, c’est l’aspect sportif. J’ai une grande faim de matches. Je veux jouer.”

Anderlecht est-il actuellement en pole ?

“Non. Je ne suis pas aussi proche du Sporting qu’on ne le dit en Belgique. Pour l’instant, c’est loin.”

Quelles sont les chances du Sporting de vous faire signer ?

“Elles sont impossibles à estimer pour l’instant. Car je veux d’abord discuter avec chacun des quatre clubs concernés. Je dois en tout cas sentir qu’on me veut vraiment. Car je ne souhaite pas revivre la même situation qu’à Liverpool (NdlR : où c’est Benitez qui l’avait fait venir, avant de se faire virer). Je signerai dans un club où tout le monde, du président à l’entraîneur, me veut. Un autre élément jouera dans ma décision : je désire un contrat de trois ans. Il est hors de question pour moi de ne signer que pour une saison. Le court terme, ce n’est pas pour moi.”

Quand allez-vous vous décider ?

“Je ne me fixe aucune échéance précise, mais j’espère faire mon choix d’ici à dix jours.”

L’attente sera longue pour Anderlecht, mais les propos tenus par Milan Jovanovic ne sont pas forcément une mauvaise chose pour les Mauves . Car le Sporting répond à toutes les conditions exigées par le Serbe : un contrat de longue durée et un club qui le veut vraiment. La question est maintenant de savoir si Lille et les autres clubs répondront aussi à ces conditions.



© La Dernière Heure 2011