Cet été, le transfert avorté de Kylian Mbappé au Real Madrid avait fait les choux gras de la presse. Finalement, le Français de 22 ans est resté à quai. Assez discret sur le sujet, il ne s'était pas encore exprimé publiquement sur ce non-transfert. Pour RMC Sport, la fusée de Bondy a décidé de briser le silence. En effet, il a choisi l'émission "Rothen s'enflamme" afin de s'exprimer.

L'intégralité de cette interview sera diffusée ce mardi à 18h. Mais la chaîne a choisi de partager une partie de cet entretien en avant-première. "J'ai demandé à partir, parce qu'à partir du moment où je ne voulais pas prolonger, je voulais que le club ait une indemnité de transfert pour avoir un remplaçant de qualité", a-t-il expliqué. "C'est un club qui m'a beaucoup apporté. J'ai toujours été heureux, les quatre années que j'ai passé ici, et je le suis encore. Je l'ai annoncé assez tôt pour que le club puisse se retourner. J'ai voulu que tout le monde sorte grandi, qu'on sorte main dans la main, qu'on fasse un bon deal, et moi j'ai respecté ça. J'ai dit, si vous ne voulez pas que je parte, je reste."

Toujours en fin de contrat, KM7 ne sait toujours pas de quoi son avenir sera fait. En revanche, il a tenu à démolir les rumeurs à propos de ses relations glaciales avec les dirigeants du PSG. "Les gens ont dit que j'avais refusé six ou sept offres de prolongation, que je ne veux plus parler à Leonardo, ce n'est absolument pas vrai. On me dit 'Kylian maintenant tu parles avec le président'" assure le joueur du PSG.

Jérôme Rothen lui a alors posé la question de savoir s’il parlait au président car les dernières négociations avec le Brésilien n'ont pas abouti. "Ce n’est pas à moi de juger, mais moi, ma position a été claire. J'ai dit que je voulais partir et je l'ai dit assez tôt. Moi, personnellement, je n'ai pas trop apprécié le fait de dire 'oui, il vient la dernière semaine d'août...' parce que ça, ça fait voleur. J'ai dit fin juillet que je voulais partir."

Une chose est certaine, le feuilleton sur l'arrivée de Mbappé au Real ou d'une éventuelle prolongation au PSG est loin d'être terminé.