Enfin ! La fin du calvaire se rapproche pour Gareth Bale au Real Madrid. L'ailier devrait signer à Tottenham comme nous vous l'indiquions ce jeudi matin dans notre Journal du mercato. Arrivé en 2013 pour 101 millions d'euros en provenance des Spurs, le Gallois a fait la pluie et le beau temps dans la capitale espagnole. Côté pile, une chevauchée folle pour marquer l'un des goals de la décennie en finale de Copa Del Rey face à l'ennemi du FC Barcelone en 2014 et une retournée légendaire pour assommer Liverpool en finale de C1 en 2018. Côté face, des frasques à répétitions ces dernières années dont le "Pays de Galles, Golf, Real: dans cet ordre" ou lorsque le Gallois de 31 ans faisait le pitre sur le banc du Real Madrid pendant la période post-Covid.

AS s'est amusé aujourd'hui à décompter le prix de son ailier de 31 ans sur l'ensemble de la saison écoulée. Sortez les calculettes ! Au Real, Gareth Bale possède un plantureux salaire de 30 millions d'euros. En tout, il n'aura disputé que 20 matchs toutes compétitions confondues pour 1260 minutes. Ce total ne représente que 27% de temps de jeu possible. Surtout cela signifie que Florentino Pérez, le président du Real, a dû sortir le portefeuille pour payer son joueur: chaque minute lui a coûté 23 800 euros !

Deux ans de galère

La fracture entre Gareth Bale et Zizou ne date pas d'hier. Paradoxalement, c'est après son doublé salvateur en finale de C1 contre Liverpool que le ton monte entre les deux hommes. Monté au jeu à la 62e minute, il inscrit un doublé mémorable pour offrir le trophée au Real. Après la rencontre, il donne un ultimatum à son coach: il veut commencer tous les matchs.

Après le départ de Ronaldo lors du même été, le Gallois avait tout pour prendre le pouvoir au Real Madrid. Il n'en sera finalement rien. Il signe une saison désastreuse marquée par les blessures et les tensions avec son coach. L'été dernier, le Français essaye de caser son joueur en Chine qui refuse catégoriquement ce parachute doré. Un an plus tard, tout semble réuni pour que Gareth Bale mette enfin les voiles pour relancer sa carrière chez les Spurs qui l'ont révélé. Après 7 ans et 105 roses plantées pour 68 caviars donnés, il part avec une armoire à trophée bien remplie également: 4 C1, 2 Liga, 1 Copa Del Rey, 3 Super Coupe d'Europe, 1 Super Coupe d'Espagne et 4 Coupes du monde des clubs