Alors qu'il était d'accord avec le Barça et qu'il ne manquait plus que la visite médicale pour officialiser le transfert, Georginio Wijnaldum va finalement prendre la direction du PSG. Les Parisiens sont entrés dans la course tardivement pour l'ex-milieu de Liverpool, mais ils lui ont fait une offre économique bien supérieure à ce qu'il aurait touché au Camp Nou. Selon le Telegraaf, il devrait gagner près de 9,5 millions d'euros annuels à Paris, contre "seulement" 3,5 s'il avait rejoint le club de Lionel Messi. Pochettino aurait aussi joué un rôle important pour le convaincre de le rejoindre en Ligue 1. Wijnaldum va signer jusqu'en 2024, confirment d'ailleurs tous les médias français.

Un autre dossier est sur le point d'être bouclé. Il s'agit du gardien italien Gianluigi Donnarumma. Lui aussi est libre de s'engager où bon lui semble, depuis qu'il n'a pas prolongé son contrat avec le Milan AC. Selon Sky Sports, il toucherait un salaire de 12 millions par an, tandis qu'une commission de 20 millions d'euros sera versée à son agent, le fantasque Mino Raiola. Une arrivée qui a de quoi surprendre puisque Keylor Navas (35 ans tout de même) est devenu indéboulonnable entre les cages parisiennes. Pour L'Equipe, il est toutefois possible que Donnarumma soit prêté en Italie dans la foulée, et l'AS Rome serait en pole pour l'accueillir, en attendant que la place se libère.

Par ailleurs, Leonardo discute toujours avec l'Inter Milan pour recruter Achraf Hakimi. Selon la Gazetta dello Sport, une offre de 60 millions est sur la table des dirigeants intéristes, qui exigent cependant un transfert à 80 millions d'euros.

Cette semaine dans L'Equipe, le président Nasser Al-Khelaïfi avait donné le ton au sujet d'éventuels "gros recrutements" du PSG durant ce mercato. "On va en faire, on va en faire", souriait-il. "La crise sanitaire a impacté tout le monde, nous compris. Mais ce mercato sera plus actif que les précédents. On sera présents, on a des ambitions pour cet été". Au vu de ce qui se trame en coulisses, il n'a visiblement pas menti...