Teni Yerima attend le feu vert des clubs pour faire venir les deux attaquants.

Les problèmes offensifs du RMP sont criants depuis le début du championnat et même lors de la préparation. À tel point que la direction est prête à casser sa tirelire pour renforcer sa ligne d’attaque.

Et ce lundi, le directeur sportif Teni Yerima faisait le forcing pour faire venir deux joueurs et non des moindres : Pelé Mboyo (Genk) et Aaron Leya Iseka (Anderlecht).

"Nous discutons avec les clubs pour le moment et nous avons d’excellents contacts", certifie le directeur sportif. "Ils doivent discuter avec les entraîneurs pour voir si ces joueurs peuvent partir ou non."

Pelé Mboyo serait un pion essentiel dans l’échiquier des Mouscronnois. À lui seul, il représente tout ce qu’il manque aux Hurlus : l’efficacité offensive, de l’expérience et du caractère.

Le Bruxellois , versé dans le noyau C des Limbourgeois en même temps qu’Hervé Kage avant que celui-ci n’atterrisse à Courtrai, pourrait profiter de ce transfert pour relancer une carrière qui coince depuis qu’il a rejoint le Racing Genk. Un transfert qui avait tout de même coûté la bagatelle de 4,7 millions d’euros aux Limbourgeois et qui n’a jamais vraiment été rentabilisé.

Pelé Mboyo retrouverait à Mouscron un club de la taille de celui de Courtrai. Il pourrait y retrouver toutes ses sensations de buteur sans pour cela avoir une pression immense sur les épaules. Il y apporterait son expérience de Diable Rouge ainsi que du caractère dans ce jeune noyau mouscronnois.

Teni Yerima parlait de deux bonnes arrivées de Belges talentueux et expérimentés. Talentueux, Aaron Leya Iseka l’est certainement. Expérimenté moins.

Âgé de 17 ans à peine, le petit frère de Michy Batshuayi sait que pour le moment il est barré au Sporting d’Anderlecht, surtout depuis les transferts d’Ezekiel et d’Okaka.

Le garçon a faim de football et pourrait aussi trouver du temps de jeu à Mouscron. Le RMP et Teni Yerima n’ont jamais caché qu’ils aimeraient bien un petit retour suite à l’aide fournie par Pini Zahavi dans le transfert de Mitrovic à Newcastle. Et si ce petit coup de pouce était le prêt d’Aaron Leya Iseka ?