En conférence de presse, Ivan Leko a confirmé l’information. "Il y a effectivement de l’intérêt qui vient de Chine", a avoué le Croate. "Mais il y a déjà eu plus d’intérêt lors des deux derniers mois. Je ne sais pas pourquoi l’information sort aujourd’hui et je ne sais pas comment ça finira non plus. Si j’avais perdu contre Beveren dimanche dernier, alors peut-être que je perdais mon emploi. Maintenant, nous avons gagné et je suis à nouveau un bon coach. Je me sens bien ici et je ne recherche pas activement autre chose. Quand j’ai signé ici, mon intention était de rester quatre, cinq ans. Mais je ne peux pas prédire ce qu’il se passera demain." 

Si Leko venait à mettre les voiles pour Guangzou R&F (club où joue notamment Mousa Dembélé), Marc Wilmots pourrait-il reprendre le flambeau ? D’après nos confrères du Nieuwsblad, Luciano D’Onofrio a en tout cas déjà songé à l’ancien sélectionneur national par le passé. Wilmots est actuellement libre de tout contrat.