Zlatan Ibrahimovic a annoncé son départ de la MLS ce mardi.

"Je suis venu, j’ai vu, j’ai vaincu. Merci au LA Galaxy de me faire sentir vivant de nouveau. Fans du LA Galaxy, vous vouliez Zlatan, je vous ai donné Zlatan. De rien. L’histoire continue… Maintenant retournez regarder du baseball." Zlatan Ibrahimovic a évoqué son départ de la MLS à sa manière. Sans aucun doute possible, le Suédois laissera un gros vide au Los Angeles Galaxy pour la prochaine saison. Que ce soit médiatiquement, où il n'est jamais avare en phrases chocs, ou statistiquement. En effet, avec 53 goals et 15 passes décisives en 58 matchs, on peut dire que Zlatan aura réussi son pari américain. Pourtant l'attaquant n'a absolument rien gagné aux USA. Aujourd'hui, l'ancien numéro 9 du Galaxy entend bien poursuivre sa carrière. Mais où ? Éléments de réponses.

L'AC Milan

Malgré les apparences, il s'agit bien de la solution la plus sexy et la plus crédible sur papier. Pourtant, et c'est un euphémisme, l'AC Milan est malade. Gravement malade même. En pleine crise identitaire, les Milanais traînent à une très inquiétante 14e place. Le club est plus proche des premiers relégables que des places européennes et n'est plus que l'ombre de lui même...

Qui mieux que Zlatan pourrait raviver la flamme perdue de San Siro ? Le Suédois est une icône du club et incarne indéniablement sa réussite d'antan. La dernière fois que le Milan était champion d'Italie, il était déjà à la pointe de l'attaque en tandem avec Alexandre Pato. Il pourrait apporter ce supplément d'âme qui fait cruellement défaut à cette équipe qui manque de personnalité. Une chose est sûre, Zlatan n'en manque pas ! De plus, différentes sources ont déjà annoncé son arrivée imminente du côté de San Siro. En effet, Don Garber, le commissaire de la MLS, avait annoncé pour ESPN il y a quelques jours que l'attaquant "était entrain d'être recruté par le Milan AC."


Ce défi pourrait en tout cas plaire à Zlatan qui reviendrait dans l'un de ses clubs de cœur. Et si jamais il parvenait à ramener un titre chez les Rossonerri, il en deviendrait une véritable légende du club. Si ce n'est déjà le cas.

Napoli

C'est la pagaille à Naples. Une mutinerie des joueurs envers leur président pour une histoire de mise au vert rend la vie irrespirable. Depuis cet événement, plusieurs joueurs se sont fait cambrioler ou ont été victimes de vandalisme... par des supporters. Dans ce climat chaotique, Zlatan pourrait apporter son expérience pour tenter de ramener le calme.

Prendre le Suédois, c'est évidemment une plus value sportive mais aussi et surtout un gros coup médiatique. Le géant d'1.95 mètres ne ferme clairement pas la porte. Le mois dernier, il avait déclaré dans les colonnes de la Gazzetta dello Sport, "Si je reviens, c'est pour lutter pour le titre. J'ai vu le dernier documentaire sur Maradona, et en voyant l'amour de cette ville, j'aurais presque envie d'essayer une expérience à Naples pour tenter de reproduire ce que Diego a fait. Avec moi, le stade San Paolo serait toujours plein. Et Ancelotti est un grand coach. Mais la décision finale dépendra de divers aspects."

Zlatan pourrait-il faire comme l'Argentin et ramener le titre à San Paolo ? Typiquement, il représente le genre de joueur atypique que les supporters napolitains adorent. Alors pourquoi pas ? Seul hic, la relation entre Zlatan et Aurelio De Laurentis s'annoncent électrique. Les deux hommes volcaniques devront trouver un terrain d'entente en cas de transfert ce qui ne s'annonce pas simple. Carlo Ancelotti avait réagi après un match contre l'Hellas Verone et avait un peu ironisé sur les chances de voir atterrir le joueur dans son équipe. "Ibrahimovic ? Je vais l'appeler ce soir (rires). Si j'ai quelque chose à lui dire ? Qu'on l'attend. Je le suis avec beaucoup d'affections. J'ai vu qu'il a marqué 52 buts en 58 matchs en MLS. Après que je l'ai appelé, je vous raconte tout." 


Bologna

Le club n'est pas au mieux du classement et ce depuis plusieurs saisons. Pour le moment, il reste calé juste derrière l'AC Milan et est en danger pour la relégation cette saison. Pourtant, il se met à rêver d'un transfert clinquant pour la noël. Selon la Gazzetta dello Sport, des appels téléphoniques ont eu lieu entre les différentes parties. Le joueur se serait lié d'amitié pour l’entraîneur serbe Sinisa Mihajlovic. De plus, les sponsors comme l'équipementier Macron pourraient également s'activer pour tenter de financer cette coûteuse opération. Le président serait même prêt à vendre son attaquant Matia Destro ce qui libérerait environ 2 millions d'euros de masse salariale. Cependant, les ambitions sportives et l'attractivité du club devraient être des obstacles trop importants pour le club les Rossoblù.

Boca Juniors

Sans doute la destination la plus surprenante pour la Zlat'. Pourtant, le mariage semble crédible depuis l'arrivée en Argentine d'un certain... Daniele De Rossi. Ce n'est pas la seule raison qui rend cette improbable union possible. Boca Juniors est un club mythique voir presque mystique. Il est définitivement à part. L'ambiance survoltée de la Bombonera collerait parfaitement aux valeurs et à la mentalité haute en couleur d'Ibra.

L'attaquant a toujours manié l'art du contre pied sur le terrain mais aussi dans ses choix de carrière. Indéniablement un duo Ibra-Boca, cela aurait de la gueule ! Le président croit fermement en ses chances comme il l'avait évoqué pour la radio Mundo Boca: "C’est vrai qu’il veut jouer à Boca, et c’est vrai aussi qu’on est en capacité de le recruter. Le club est dans un très bon moment. Notre situation financière est si bonne qu’on peut se permettre ce genre de luxe. On est capable de payer le contrat de Zlatan."


Alors, qui remportera la palme Zlatan Ibrahimovic pour offrir un beau cadeau de noel à ses supporters ? Les paris sont ouverts !