Mark van Bommel, qui a quitté Munich pour rejoindre le Milan, fait son maximum pour le faire venir en Lombardie


MUNICH Et si Arjen Robben quittait le Bayern Munich ? Deux ans après son arrivée en Bavière, en provenance du Real pour 25 M€, le gaucher néerlandais n’est pas satisfait de la trajectoire sportive de son club.

“Je ne veux pas évoquer mon avenir. Pourquoi devrais-je en dire davantage ?”, a lâché Robben, lié au Bayern jusqu’en juin 2013. Indisponible pendant six mois, il est revenu fort pour inscrire neuf buts en onze journées. Où en serait le club sans son génial Néerlandais ? Même si, pour les dirigeants du Bayern il est intransférable, il se murmure que son compatriote et ami Mark van Bommel, qui a quitté Munich pour rejoindre le Milan, fait son maximum pour le faire venir en Lombardie.

Après les Pays-Bas (Groningue et PSV), l’Angleterre (Chelsea), l’Espagne (Real Madrid) et l’Allemagne, Robben découvrirait un cinquième Championnat européen. Pourra-t-on encore l’admirer la saison prochaine à l’Allianz-Arena ? Loin de se montrer affirmatif, il lance : “Je ne veux pas commenter les rumeurs.” Si ses responsables devaient le laisser partir, le transfert s’élèverait au moins à 40 M€.

© La Dernière Heure 2011