L'attaquant argentin est sous contrat au Barça jusqu'en 2018.

Et si cette fois, c'était la bonne ? Annoncé chaque année à Manchester City ou au PSG, Lionel Messi est jusqu'à présent resté fidèle au Barça. Mais voila, les négociations entre le joueur et le club catalan coincent sévèrement. 

Marca explique que l'Argentin a refusé l'offre proposée par son club en juillet, alors qu'il était en vacances en famille. Selon le journal espagnol, il préférerait prendre son temps dans ces tractations et souhaiterait même attendre la fin de son contrat (en juin 2018) pour prendre la décision finale. Une annonce subie comme un choc par la direction catalane, qui verrait son meilleur joueur prendre la porte sans autre forme de procès. 

Marca indique ensuite que les ennuis judiciaires de Leo auraient pesé dans la balance. Condamné à 21 mois de prison avec sursis pour avoir planqué de l'argent au Belize et en Uruguay, le joueur et son père Jorge Horacio ont fait appel. Il n'empêche, cet épisode a durement touché le quintuple Ballon d'Or, qui "croit que lui et sa famille sont persécutés", qu'ils ont été traités de façon injuste par la justice espagnole.

Cette envie de prendre son temps nourrit pas mal de spéculations, notamment du côté de City, où on imagine déjà un retour du duo Messi-Guardiola, chez les Skyblues cette fois. "Peut-être qu'il quittera le club, mais s'il décide de partir et que cela se produit, il y aura une liste de 7 ou 8 clubs prêts à l'accueillir et la décision lui incombera", expliquait le beau Pep il y a peu. "Messi décidera où il jouera." 

De leur côté, Neymar et Luis Suarez sont respectivement sous contrat jusque juin 2019 et 2021. Est-ce bientôt la fin de la MSN ? Ou un simple moyen de faire pression sur son club de toujours ?