Charleroi a tenté de calmer le jeu ce lundi, mais le départ de Cyril se précise

CHARLEROI Qu’avait donc Cyril Théréau la semaine dernière ? D’ordinaire posé, sympa, prêt à se sacrifier pour l’équipe en toutes circonstances et prompt à verser dans l’autocritique, celui que l’on avait un peu trop hâtivement qualifié de buteur à la faveur de sa toute première période à Charleroi était, semble-t-il, méconnaissable. En fait, ce changement d’attitude a coïncidé avec les premiers bruits faisant état d’un intérêt du GB...

Ont alors suivi des rumeurs de blessure mystérieuse et d’attitudes résultant d’une certaine mauvaise humeur ne lui ressemblant pas du tout !

Dimanche, Jacky Mathijssen nous expliquait d’ailleurs à l’heure de commenter la non-sélection de son avant que ce dernier n’était en fait tout simplement pas en état de jouer face à Gand en fonction de divers facteurs et ne faisait pas mystère qu’il y avait peut-être du départ dans l’air. Mais alors que la piste menant au Germinal semblait éteinte dès dimanche soir (“trop cher” , selon les Anversois), nous avons appris hier en soirée que Cyril se dirigeait en fait vers la D1 italienne et plus précisément Chievo Vérone, qui entamera son championnat dimanche prochain.

Nous en voulons pour preuve que le président du Chievo lui-même l’a confirmé à la RAI ce lundi (“marché conclu” ).

En son temps, Guédioura avait aussi été cité à Vérone, mais l’affaire ne s’était pas faite.

Pour revenir à Théréau, le Sporting calmait pourtant le jeu plus tôt en journée en refusant de parler d’un éventuel transfert du Français. “Tout a été dit” , nous glissait ainsi Pierre-Yves Hendrickx. “Sa non-sélection de dimanche résultait d’une décision sportive basée sur ses prestations à l’entraînement et son mal-être affiché la semaine dernière. La page est tournée et on regarde vers Eupen. Cyril a vu son entraîneur ce lundi, s’est entraîné normalement et sait ce qu’on attend de lui.”

Et d’annoncer que l’intéressé rencontrerait même la presse ce mercredi en compagnie d’Olufade... On sera donc vite officiellement fixé !

Si ce dénouement se confirmait, Mathijssen a déjà exigé un remplaçant. Alors, qui ? Akpala est malheureux à Bruges, Pollet exclut de quitter Lens mais sait-on jamais et le duo Coulibaly-Leye est proche de la rupture à Gand....



© La Dernière Heure 2010