Si on parle beaucoup du dossier Lionel Messi ou Antoine Griezmann ces derniers jours au FC Barcelone, un autre joueur a dû quitter la Catalogne contraint et forcé : Matheus Fernandes. Le Brésilien n'était pas le nom le plus connu dans l'effectif des Blaugranas pour lequel il n'a disputé que 17 minutes en une saison. Si bien que les suiveurs du club se demandaient il y a quelques mois pourquoi le joueur avait été acheté 7 millions d'euros (+ 3 en bonus) l'été dernier.

Mais voila, l'aventure du Brésilien s'est achevée prématurément dans le club catalan. Alors qu'il lui restait encore quatre ans de contrat, le joueur a été licencié... par mail. Une manière de faire qui n'a pas plus au joueur qui s'est expliqué au média O'Globoesporte : "Ils m’ont dans un premier temps demandé par message si l’adresse mail qu’ils avaient à disposition était la bonne. J’ai confirmé que c'était le cas, puis ils m’ont envoyé un e-mail avec la rupture de contrat. Je n’ai pas compris, je l’ai envoyé à mon manager et à mon avocat. Ils ont dit que c’était mon licenciement", a déclaré le milieu de terrain qui ne s'attendait visiblement pas à se faire virer, "On ne m'a tenu au courant de rien et je n'ai jamais eu de conversation avec la direction. Ils ne m’ont même pas appelé pour me dire au revoir."

"Dans n’importe quel travail, il arrive que ça ne fonctionne pas. Il faut en parler. Mais pour moi ça ne peut pas être 'un e-mail et c’est fini'. Je pense que c’est très peu professionnel", a conclu le joueur qui est retourné dans son ancien club de Palmeiras.