Sans club depuis la fin de son contrat à Barcelone, Thomas Vermaelen est en contact avancé avec Al Arabi, au Qatar.

Un accord verbal a été trouvé pour un contrat d’un an avec une année supplémentaire en option dans ce club qui a transféré Hamdi Harbaoui mardi.

Le deal n’est pas encore acté pour autant. Malgré le très beau contrat, Vermaelen hésite encore à s’engager dans ce championnat beaucoup moins relevé.

Durant ce mercato estival, il a déjà été dragué par l’Olympiacos et Anderlecht, sans aller aussi loin dans les négociations qu’avec Al Arabi.

Vermaelen est conscient que signer au Qatar pourrait hypothéquer la suite de sa carrière internationale. Toujours repris par Roberto Martinez quand il est fit (il a participé à trois des quatre rencontres qualificatives pour l’Euro 2020), le défenseur de 33 ans continuera-t-il à être appelé en évoluant au Qatar ? Carrasco et Witsel sont restés Diables depuis la Chine mais la compétition au Qatar est encore plus faible.

L’Euro 2020 pourrait alors lui passer sous le nez, même si le réservoir de défenseurs est relativement faible pour l’instant.

Les Chinois de Shandong Luneng et les Américains de New England Revolution ont aussi montré de l’intérêt pour l’ancien défenseur d’Arsenal…