Depuis son arrivée à la tête du club, Xavi n'a toujours pas perdu avec le FC Barcelone. Deux victoires en championnat (contre l'Espanyol et Villarreal) et un nul en Ligue des Champions face à Benfica ont permis au Barça de retrouver des couleurs, même si une élimination précoce de la plus prestigieuse compéition européenne guette les Blaugranas.

Malgré ces résultats satisfaisants, Xavi veut à tout prix renforcer son effectif lors du prochain mercato hivernal. Mais comme c'était le cas cet été, cela devra se faire à moindre frais pour les Catalans. Le Barça n'aura donc pas le choix : il faudra compter sur les bonnes affaires ou les joueurs gratuits pour se renforcer, à moins de vendre à prix d'or l'un ou l'autre joueur bankable.

Ce pourrait être le cas de Memphis Depay qui pourrait changer d'air cet hiver selon le média catalan El Nacional. L'attaquant néerlandais, auteur d'un bon début de saison, intéresserait l'AS Rome. Mais les Catalans demandent 40 millions d'euros pour son joueur, ce qui pourrait faire réfléchir les Giallorossi.

Reste que le Barça aurait bien besoin de cette somme pour renforcer son noyau en vue de la seconde partie de saison. D'autres joueurs, indésirables aux yeux de l'ancien capitaine des Blaugranas, pourraient quitter le navire cet hiver comme les Français Samuel Umtiti et Clément Lenglet, ce qui pourrait permettre au club de faire quelques économies.

En revanche, le Barça veut accélérer dans le dossier de la prolongation de contrat de Ousmane Dembélé. Très apprécié par Xavi, l'international français n'a toujours pas répondu à l'offre formulée par les Catalans, lui qui pourra négocier librement avec d'autres équipes à partir du 1er janvier. Le club lui a donc fixé un ultimatum de deux semaines, soit jusqu'au 15 décembre pour dire s'il accepte ou non de prolonger son aventure en Catalogne. Selon Mundo Deportivo, le joueur aimerait prolonger mais ses agents ne seraient pas enthousiastes, alors que l'attaquant suscite l'intérêt de certains clubs anglais (Newcastle et Manchester United, notamment). 

L'attaque, la priorité de Xavi

Avec le possible départ de Memphis Depay et les blessures récurrentes de Martin Braithwaite, Ousmane Dembélé et Ansu Fati, sans compter l'indisponibilité (définitive ?) de Sergio Agüero en raison de problèmes cardiaques, l'attaque sera le plus gros chantier de Xavi dans les prochaines semaines. L'arrivée d'un (ou plusieurs) joueurs offensifs est la priorité de l'entraîneur catalan.

Si Barcelone a déjà montré son intérêt pour Raheem Sterling, souvent cantonné au banc à Manchester City, les Citizens ont déjà émis une fin de non-recevoir et souhaitent conserver l'Anglais d'origine jamaïcaine jusqu'à la fin de saison, lui qui possède un contrat jusqu'en juin 2023.

Selon le quotidien Sport, les Blaugranas auraient contacté Chelsea au sujet d'Hakim Ziyech et Timo Werner. Les deux joueurs ne sont pas indiscutables aux yeux de Thomas Tuchel et les Blues pourraient ne pas s'opposer au départ de l'un ou de l'autre. L'international marocain est la solution privilégiée par les Catalans jusqu'à présent, alors que les deux joueurs, à la recherche de davantage de temps de jeu, sont disposés à quitter la Premier League.

Toujours à Chelsea, Xavi serait également intéressé par César Azpilicueta. L'arrière droit arrive en fin de contrat en juin chez les Blues et malgré une proposition de prolongation, il n'écarte pas un retour en Espagne. Pas convaincu par Sergino Dest, auquel il a préféré Mingueza ces dernières semaines, Xavi verrait d'un bon oeil l'arrivée du capitaine des Blues mais il devra sans doute attendre la saison prochaine.

Mais le transfert le plus probable de tous reste celui de Ferran Torres. L'ailier droit est une des priorités de Xavi et les négociations avec Manchester City avanceraient à grands pas selon Mundo Deportivo. Si Pep Guardiola a déjà affirmé qu'il laisserait partir l'Espagnol cet hiver, les deux clubs doivent encore s'entendre. Mais selon le journal catalan, l'écart entre le prix demandé par City et l'offre formulée par les Blaugranas est de plus en plus réduit. L'optimisme est donc grand, côté catalan de voir arriver l'international espagnol prochainement.