Le gardien n°2 des Diables Rouges Simon Mignolet n'a pas manqué ses débuts officiels avec Liverpool en Premier League anglaise. Les Reds lui doivent en effet les 3 points enlevés samedi après-midi aux dépens de Stoke City, qu'ils ont battu 1-0 grâce à un but de Daniel Sturridge sur une frappe à l'entrée de la surface à la 37-ème minute. Mais surtout grâce au double arrêt de Mignolet pour repousser un penalty (hands de Dani Agger) de Jonathan Walters et la reprise de Kenwyne Jones à la 89-ème.

"Départ en force de Mignolet", a commenté Gary Lineker sur twitter. "Mais je conseillerais quand même à Walters de laisser tirer un autre la fois prochaine..."

Le score aurait été plus élevé sans l'excellente prestation d'Asmir Begovic dans le but visiteur. L'absence de Luis Suarez, toujours suspendu, explique partiellement ce manque de réalisme devant le but.

Liverpool part cependant du bon pied pour cette saison de la reconquête, après avoir échoué à se qualifier pour la moindre compétition européenne à l'issue de l'exercice précédent.


Déjà deux buts pour Benteke

Et encore un départ manqué pour Arsenal! Mais à l'inverse parfaitement réussi pour Aston Villa et son canonnier belge Christian Benteke, auteur d'un doublé qui a permis à son équipe de s'imposer 1-3 (mi-temps: 1-1) devant 60.003 spectateurs à l'Emirates Stadium lors de la 1-ère journée.

L'international français Olivier Giroud avait pourtant ouvert le score dès la 6-ème minute pour les Gunners. Mais Benteke a égalisé à la 22-ème. Le gardien polonais local Wojciech Szczesny a fauché Gabriel Agbonlahor avant de détourner le penalty de Benteke... sur la tête du Diable Rouge (1-1).

Un second penalty a entraîné l'exclusion du Français Laurent Koscielny après un tackle sur Agbonlahor jugé fautif par l'arbitre Anthony Taylor. Benteke l'a cette fois transformé du premier coup (1-2, 61-ème). L'Espagnol Antonio Luna a ensuite fait boire le calice jusu'à la lie à Arsenal en inscrivant un 3-ème but pour Villa en contre à la 85-ème. Thomas Vermaelen, toujours blessé, n'a pas vécu cette débâcle sur le terrain. L'international allemand Lukas Podolski est entré trop tard (à la 90-ème) pour inverser le cours du match.

Les Belges d'Everton Marouane Fellaini, qui a joué tout le match, et Kevin Mirallas, remplacé par Steven Naismith à la 70-ème, ont ramené un point de Norwich City (2-2). 


Martens monte au jeu et donne la victoire à l'AZ contre Waalwijk

Vainqueur la semaine précédente de l'Ajax (3-2), l'AZ a confirmé samedi soir à Waalwijk pour le compte de la 3e journée des Pays-Bas. Monté au jeu à la 73e, Maarten Martens, qui avait déjà joué un rôle important lors de la victoire contre le champion en titre, a été décisif en marquant le but victorieux à la 84e (1-2).

L'AZ a rapidement ouvert la marque par l'international américain Aron Jóhannsson (4e) et a gardé le contrôle de la rencontre sans vraiment se montrer dangereux à l'exception d'une superbe action en solitaire du Suèdois Mattias Johansson, qui a dribblé cinq adversaires.

A la 83e, RKC a égalisé par Aurélien Joachim mais, une minute plus tard, Martens donnait la victoire à son équipe d'une frappe que certains observateurs ont qualifiée de classe mondiale. Jan Wuytens a tenu sa place en défense pendant l'intégralité de la rencontre: il a écopé d'un carton jaune. Gardien réserve, Yves De Winter est resté sur la banc tout comme Jonas Ivens au RKC Waalwijk.

Kevin Begois n'a pas eu beaucoup de boulot pour défendre le but de PEC Zwolle à NEC Nimègue où son équipe menait 0-5 après 52 minutes. Nerveux après le but adverse (76e), il a quand même pris une jaune à la 90e. Quant au milieu de NEC, Seydina Diarra, il n'a pu éviter le désastre à son équipe. Arnaud Sutchuin (Roda) est resté sur le banc contre Vitesse (1-1).

Filip Daems surprend Pocognoli

Filipe Daems ne marque pas souvent (11 buts depuis 2005). Face à Hanovre, le capitaine du Borussia Mönchengladbach en a ajouté un à son total sur penalty (68ème) alors qu'il menait 2-0 (Kruse 20ème, Kramer 53ème). Dans le jeu, Daems s'est montré souverain notamment par sa récupération sur Sakai (10ème) et une sortie de mêlée (22ème). Quant à Pocognoli, il n'a pu que constater les dégâts et prendre une jaune à la 90ème.

Alors qu'il est généralement une garantie pour Hoffenheim, Koen Casteels a livré une partie hésitante à Hambourg. La large victoire (1-5) aura fait passer au second plan ses deux mauvaises interventions. Hoffenheim a ouvert la marque à la 6ème et n'a paniqué que quelques minutes quand Van de Vaart a égalisé sur penalty juste avant le repos. Mais à partir de la 51ème, Hoffenheim a déroulé avant de tourner au ralenti à partir de la 78ème, le score étant acquis.

C'est du banc que Daniel Van Buyten a assisté à la difficile victoire du Bayern Munich à l'Eintracht Francfort (0-1, 13ème Mandzukic). Les Bavarois ont manqué d'efficacité. Si Franck Ribéry a été le meilleur de son équipe, c'est parce que les Müller, Shaqiri et Thiago Alcantara ont eu un rendement moyen.


Lombaerts et Witsel s'imposent face à l'Anzhi

En match avancé de la 5-ème journée du championnat de Russie, le Zenit Saint-Pétersbourg n'a laissé aucune chance à l'Anzhi Makhachkala: 3-0 avec des buts de Shirokov (25ème), Hulk (43ème) et Ansaldi (72ème). Axel Witsel et Nicolas Lombaerts ont joué toute la rencontre.

Dans le 4-1-4-1 de l'Anzhi, Mehdi Carcela occupait le flanc gauche du 4 offensif. L'ex-Standardman a été remplacé à la 68-ème par Abdulavov. Mais cela n'a pas eu de répercussion sur le rendement de l'équipe de René Meulensteen qui, avec 2 points occupe l'avant-dernière place du classement.