La Suisse domine le Cameroun et fait un premier pas vers les huitièmes de finale (1-0)

Breel Embolo, l’attaquant suisse aux origines camerounaises, fut le seul buteur de la rencontre.

Switzerland's forward #07 Breel Embolo (R) celebrates with Switzerland's midfielder #10 Granit Xhaka after he scored the opening goal during the Qatar 2022 World Cup Group G football match between Switzerland and Cameroon at the Al-Janoub Stadium in Al-Wakrah, south of Doha on November 24, 2022. (Photo by Fabrice COFFRINI / AFP)
Un but d'Embolo au retour des vestiaires a suffi à la Suisse, face au Cameroun. ©AFP or licensors

Au quart d’heure de jeu, Choupo-Moting partait dans la profondeur et alertait Sommer mais l’attaquant du Bayern semblait avoir commis une faute à la base de l’action.

Dans une rencontre légèrement dominée par la Suisse, le Cameroun procédait en contre-attaque, sans réussir son dernier geste à l’image d’un joli crochet d’Anguissa qui n’aboutissait sur rien de concret à la 24e minute.

Embolo en sauveur, des changements étonnants et 8 à la suite : ce qu’il faut retenir de Suisse – Cameroun

Les deux équipes se procuraient des occasions sans parvenir à mettre Onana et Sommer en réelles difficultés. À l’image d’une tête puissante d’Akanji sur corner, juste avant la mi-temps, qui passait un bon mètre à côté du but camerounais.

Dès la reprise, Embolo ouvrait le score sur un superbe centre en retrait de Shaqiri. Esseulé au petit rectangle, le natif de… Yaoundé ouvrait le score facilement (1-0).

À la 57e minute, Choupo-Moting apportait une réponse avec une percée sur le côté droit, qu’il concluait d’une frappe sur Sommer, dans un angle très fermé.

Dix minutes plus tard, Embolo passait tout près du 2-0 mais Anguissa était au bon endroit pour intervenir avant que le ballon ne lui parvienne au deuxième poteau sur un corner bien botté.

La Suisse laissait alors le match tomber dans un faux rythme, malgré des balles de 2-0 pour Xhaka, sur une frappe bien captée par Onana (88e), puis sur un contre de Seferovic conclu par un sauvetage de Castelletto (95e). Les Helvètes contrôlaient la fin de match à l’expérience et prenaient trois précieux points dans la course aux huitièmes de finale.

La feuille de match :

Coupe du Monde

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be