Belgique-France (2x), Belgique-Italie et Belgique-Suisse : retour sur les quatre autres grandes déceptions de l’ère Martinez

Le partage contre la Croatie est le cinquième grand revers des Diables sous Martinez, depuis 2018.

Stéphane Lecaillon
Belgium's coach Roberto Martinez (R) satnds beside Belgium's French assistant coach Thierry Henry (R) during the Russia 2018 World Cup semi-final football match between France and Belgium at the Saint Petersburg Stadium in Saint Petersburg on July 10, 2018. (Photo by CHRISTOPHE SIMON / AFP) / RESTRICTED TO EDITORIAL USE - NO MOBILE PUSH ALERTS/DOWNLOADS
Martinez n'aura pas su mener les Diables en finale d'un tournoi. ©AFP or licensors
Le partage des Diables rouges contre la Croatie, qui sonne le glas des ambitions belges en Coupe du monde, n’est pas le premier revers de Roberto Martinez depuis qu’il a pris la tête des Diables rouges, au lendemain de l’Euro 2016. Si le sélectionneur espagnol présente un...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité