Pourquoi l’arbitre a eu raison d’annuler le penalty croate

Notre consultant arbitrage, Laurent Colemonts, appuie la décision du VAR et de l’arbitre central d’annuler le penalty sifflé en début de première période lors du match Croatie - Belgique.

Stéphane Lecaillon
DOHA, QATAR - DECEMBER 01 : Referee Taylor Anthony (ENG) consulting the VAR during the FIFA World Cup Qatar 2022 Group F match between Croatia and Belgium at the Ahmad Bin Ali Stadium on December 1, 2022 in Doha, Qatar, 1/12/2022 ( Photo by Vincent Kalut / Photo News
Anthony Taylor a été appelé par le VAR pour revenir sur sa décision d'accorder un penalty aux Croates. ©VKA

Coup de théâtre en ce début de match Belgique-Croatie puisque les Croates ont d’abord vu l’arbitre anglais, M. Taylor, leur accorder un penalty pour une faute de Yannick Carrasco… avant que le VAR ne l’appelle.

Surprise : il a dû juger d’une position de hors-jeu d’un Croate, chose qui est habituellement tranchée par le VAR lui-même. Après avoir visionné les ralentis, l’arbitre central a annulé sa décision et, donc, le penalty.

Croatie - Belgique: le live

”Le VAR a décidé de l’appeler car sur le coup franc, deux Croates sont hors-jeu, dont le 9, Kramaric”, explique Laurent Colemonts, notre consultant arbitrage. “Celui-ci revient dans le jeu pour mettre la pression sur Vertonghen puis Carrasco commet la faute. Mais on peut considérer que Kramaric a une influence sur cette phase et sur le comportement défensif des Belges, donc je comprends qu’il revienne sur sa décision et annule le penalty. Un peu comme dans le cas du but de la France mercredi soir. Si le VAR l’appelle et ne prend pas la décision lui-même alors qu’il s’agit pourtant d’une situation de hors-jeu, c’est parce que c’est à l’arbitre central de juger si Kramaric influence ou non la façon de défendre des Belges.”

Bug informatique à la RTBF: impossible de regarder le match Croatie-Belgique sur Auvio!

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be