”Le King”, “Le prodige”, “L’extraterrestre” : la presse se demande si quelqu’un peut arrêter Mbappé “qui marche sur la Coupe du monde” avec les Bleus

Il brille et fait briller l’Équipe de France sur la scène mondiale. Kylian Mbappé est l’homme en forme des Bleus, l’homme à arrêter pour les autres nations.

Qui pour arrêter la France ? Qui pour arrêter Kylian Mbappé en mission Coupe du monde, sa compétition préférée ? Le jeune joueur français a encore une fois été éblouissant face la Pologne en huitièmes de finale (victoire 3-1).

Passeur décisif puis auteur d’un splendide doublé hier, l’attaquant du PSG est sur sa planète. Et il fait tout pour y rester tant qu’il n’a pas soulevé le trophée, ou bouclé sa valise. Il se tient bien loin des médias et s’est dit prêt à payer l’amende qui sera imposée à sa fédération pour cette “décision personnelle”. Pourtant les médias ne font que parler de lui. Le média sportif de référence en France, L’Equipe lui consacre sa Une et une partie de ses pages. Au sommaire de l’édition de ce 5 décembre : le monde de Mbappé, l’extraterrestre Mbappé et la vitesse de Mbappé. En Une, le quotidien titre “God save NOTRE king”.

Le Parisien, quotidien de la capitale française, regarde le n°10 français “mettre le feu” à la Coupe du monde. “Tous les regards étaient braqués sur lui et, encore une fois, Kylian Mbappé ne s’est pas défilé. L’attaquant parisien a été l’homme du match des Bleus lors de la victoire face à la Pologne”, gratte le quotidien. À Paris, on se repasse en boucle les “deux frappes en pleine lucarne, dont Wojciech Szczesny fera sûrement des cauchemars pendant de nombreuses nuits. Désormais, le prodige de Bondy est seul meilleur buteur de Mondial, avec cinq buts (et deux passes décisives, excusez du peu).”

Dans les pages de Libération, on refait le match. “Kylian Mbappé a tout arraché sur son passage” : voilà le constat. Il est la star d’une équipe “dont le jeu consiste beaucoup, à ce stade, à le placer en un contre un sur son défenseur : il passe alors à chaque fois, allumant autant d’incendies dans la surface de réparation adverse.” Dans les locaux de Libé, on se réjouit de voir des Bleus prêts à la bagarre. “Mbappé marche sur la compétition dans des proportions bibliques. Les quarts auront lieu samedi soir”, préface le quotidien.

En Espagne, le journal Marca s’émerveille, avant de s’inquiéter peut-être un peu aussi. “La France a éliminé la Pologne grâce à un Mbappé exubérant. Vous pouvez le contenir pendant un certain temps, vous pouvez le battre sur une course, bloquer un tir, le battre sur une action, mais il est impossible de le faire pendant quatre-vingt-dix minutes”, note le média sportif. “Son répertoire, ses ressources sont si vastes qu’il a détruit les Polonais.”

Le média espagnol AS se délecte devant les goals du jeune français. “Mesdames et messieurs, M. Kylian Mbappé étonne le monde entier”, note-t-il en partageant la vidéo d’un but du joueur. “Le Français continue de prouver à chaque match qu’il est à un autre niveau. Le 2-0 contre la Pologne en est le meilleur exemple. Quelle merveilleuse finition !”

En Belgique, la DH n’est pas passée à côté de la prestation de l’attaquant français. “Avec Mbappé, le TGV France arrive toujours à l’heure en quart”, titre notre journal. Homme du match contre la Pologne ? Mbappé est là pour gagner le trophée. Et tout le monde se demande qui pourrait l’arrêter.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be