L'autre regard: la solitude du téléspectateur... mais où est passé le ballon ?

Un autre regard de Miguel Tasso.

 Le stade Khalifa est immense.
Le Mondial fait une pause, le spectateur aussi... ©AP
Bon, et on fait quoi maintenant ? Voilà des semaines que notre agenda de ministre était réglé comme les plus belles mécaniques horlogères par ce Mondial. Et là, soudain, plus rien. Nada. Le désert. On s’était habitués, en épicuriens du ballon rond, à savourer le brunch de 11 h devant un improbable Pays de Galles...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité