Dans un match à l'importance capitale pour les deux équipes et chargé en symbolique, c'est l'Ukraine qui a, la première, mis la main sur la rencontre en se créant plusieurs occasions dangereuses. Tskygankov a requis l'intervention de Gordon (7e) avant que ce dernier ne doive sortir un arrêt réflexe impressionnant devant Yarmolenko, qui s'était retrouvé absolument tout seul à bout portant du portier écossais à la suite d'un ballon très mal négocié par les défenseurs (16e).

Malgré l'émergence de l'Écosse sur quelques sorties en contre, l'Ukraine a confirmé son bon début de rencontre lorsque Malinovsky a envoyé un ballon millimétré depuis sa propre moitié de terrain au-dessus de la défense écossaise dans la course de Yarmolenko, lequel a gratifié le stade d'un lob parfaitement ajusté après un contrôle en pleine course (0-1, 33e). La Zbirna est ainsi rentrée aux vestiaires aux commandes, dans le jeu et sur le marquoir.

Et l'avantage s'est confirmé dès la reprise, lorsque Yaremchuk a doublé l'avance des visiteurs en s'imposant de la tête au milieu de 3 défenseurs pour convertir le centre de Karavaev (0-2, 49e). Mais l'Écosse ne s'est pas avouée vaincue pour autant: d'abord, McGregor a failli surprendre Bushchan sur un dégagement difficile (57e), puis McGinn a semblé manquer l'immanquable lorsqu'il a hérité d'un ballon à bout portant du but vide mais a manqué le cadre de la tête (67e).

Le but écossais est finalement tombé tardivement, quand le portier ukrainien a repoussé difficilement un centre avant que McGregor ne reprenne de volée le ballon qui est passé quelques centimètres au-delà de la ligne de but (1-2, 80e). Au bout d'un dernier quart d'heure disputé âprement d'un côté à l'autre du terrain, les hôtes se sont finalement fait surprendre par un contre ukrainien de dernière minute lancé par Zinchenko et conclu par Dovbyk (1-3, 90e+5).

L'Ukraine affrontera donc le Pays de Galles dimanche à Cardiff. Le vainqueur de cet ultime duel remportera un ticket pour la Coupe du monde 2022 au Qatar.