Marqués de près dans le groupe G par la Norvège et talonnés par la Turquie, les Pays-Bas, en déplacement chez les modestes Lettons, peuvent profiter de la confrontation entre leurs deux poursuivants à Istanbul pour prendre un peu de marge.

Avec 13 points, les Oranje ne devancent les Norvégiens qu'à la différence de buts et ont deux longueurs d'avance sur les Turcs.

Les joueurs de Louis van Gaal restent sur une très large victoire contre la Turquie 6-1, avec un triplé de Memphis Depay. Une correction qui a coûté sa place au sélectionneur turc Senol Günes, remplacé par l'Allemand Stefan Kuntz.

En tête du groupe J avec 15 points, quatre de plus points que la surprenante Arménie, l'Allemagne, sans Mats Hummels blessé mais avec Thomas Müller, reçoit la Roumanie (3e) à Hambourg. Lors de la dernière journée, les Allemands ont ramené un très large succès d'Islande (4-0).

Avant-derniers avec quatre points, devancés par la Macédoine du Nord, les Islandais sont bien loin de leur niveau de l'Euro-2016 où ils avaient atteint les quarts. Ils accueillent l'Arménie qui les avaient battus 2-0 à l'aller à Erevan.

Dans le groupe E, derrière une Belgique intouchable (16 points), la République tchèque et le pays de Galles, sept points tous les deux mais avec respectivement un et deux matches en moins, sont à la lutte pour la deuxième place et s'affrontent à Prague.

Les Gallois restent sur un match nul 0-0 à domicile face à l'Estonie, alors que les Tchèques, quart-de-finalistes du dernier Euro, ont été surclassés 3-0 par les Belges. Une défaite galloise rapprocherait plus que jamais les Diables Rouges du Qatar.

Dans le groupe H, Croatie et Russie sont au coude à coude (13 points chacun). Les vice-champions du monde croates ont la possibilité de prendre seuls la tête à la faveur de leur déplacement chez le dernier, Chypre. Les Russes accueillent les Slovaques, troisièmes du groupe.