Le Japon, qui avait déjà battu les Mongols 6-0 à l'aller, menait 5-0 à la mi-temps avant d'inscrire neuf autre buts en seconde période. Au cours de celle-ci, l'ailier de Genk Junya Ito a inscrit un doublé. L'attaquant du Werder Brême Yuya Osako a, lui, réalisé un triplé.

Après cinq journées, les Blue Samouraï sont largement en tête du groupe F qui comprend également le Tadjikistan, le Kirghizistan et la Birmanie. Ils ont inscrit 27 buts en cinq matches, sans en encaisser un seul.

A trois journées de la fin de cette phase, les Japonais (15 points) comptent ainsi 5 points d'avance sur le Tadjikistan (6 matchs) et 8 sur le Kirghizistan et sont pratiquement assurés d'accéder au 3e tour, réservé aux huit vainqueurs de groupes et aux quatre meilleurs deuxièmes.