Habitué à marquer du pied gauche comme du droit, en slalomant toute une défense, en s'associant avec ses coéquipiers, sur coup-franc ou encore sur penalty, Leo Messi montre l'étendue de son talent depuis plus de quinze ans.

Alors qu'il défiait l'Uruguay dans le cadre des qualifications pour la Coupe du monde au Qatar, le sextuple Ballon d'or a ouvert le score.... sans faire exprès. Le nouveau numéro 30 du PSG, excentré côté droit, adresse un centre millimétré de l'extérieur du pied pour Nicolas Gonzalez. L'ailier de la Fiorentina tente alors de dévier le ballon mais ne parvient pas à le toucher. Une feinte involontaire qui laisse Fernando Muslera, gardien de la Celeste, cloué sur place. Après un ralenti, on remarque que personne n'a touché le cuir et le but est donc logiquement accordé à la légende du Barça.

Les hommes de Lionel Scaloni l'emportent finalement 3-0 (Rodrigo De Paul et Lautaro Martinez ont inscrit les autres buts de la rencontre). Grâce à cette victoire, l'Albicéleste reste à la deuxième place du groupe, derrière le Brésil, et se rapproche grandement du mondial qatari. Ils défieront le Pérou dans la nuit de jeudi à vendredi.