La France a débuté sa campagne qualificative en vue du Mondial 2022 par un 7 sur 9 contre l'Ukraine, le Kazakhstan et la Bosnie-Herzégovine. Un bon bilan comptable qui masque les matchs plutôt moyens de certains cadres dont Kylian Mbappé. Très critiqué, notamment par la presse française, le joueur du PSG s'est montré agacé en interview après la rencontre en Bosnie.

Dans l'émission Top of the foot sur RMC Sport, le consultant Jean-Michel Larqué est revenu sur ces déclarations. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il n'est pas tendre avec Mbappé : "Je me moque comme de ma dernière chemise des états d'âme de Kylian Mbappé à la fin d'une rencontre. Moi ce qui m'intéresse, c'est ce qu'il fait pendant le match. Ce qu'il fait avant ou après, je m'en moque, tant qu'il agit comme un professionnel", a débuté l'ancien milieu de Saint-Etienne.

Pour lui, les critiques envers le joueur de 22 ans sont justifiées : "Je me moque vraiment de savoir si cela l'agace ou l'énerve d'être critiqué. Dans l'autre sens, cela ne l'énerve pas quand on l'appelle régulièrement 'le phénomène'", a poursuivi Larqué dans l'émission, avant de revenir sur les propos du joueur qui disait que le fait de jouer en Ligue 1 l'exposait davantage à ce genre de critiques que les joueurs français évoluant à l'étranger, "Ce sont des raisonnements à deux balles ! Il déraille complètement le gamin, là !", s'est emporté Larqué, "son interview, elle arrive après deux matchs moyens, et je suis gentil. Et les journalistes n'auraient pas le droit de dire que Mbappé pose problème en Équipe de France ?"

Interrogé par le présentateur de l'émission, Mohamed Bouhafsi, au sujet d'un éventuel calcul de telles déclarations pour son départ du PSG en fin de saison, le consultant s'est empressé de répondre : "Je me fous de savoir si c'est un calcul ! Mais si Monsieur Mbappé n'est pas content quand on dit qu'il n'est pas bon ou ne joue pas à son niveau, alors, il faut qu'il change de métier. Il a la chance de pouvoir vivre de sa passion et il ne supporte pas qu'on dise qu'il a été moyen pendant deux matchs ? Mais où on va là ?"

Le malaise Mbappé en équipe de France semble bien plus profond qu'il n'y parait...