La Fédération japonaise de football prévoit d'utiliser le stade olympique de Tokyo, construit pour les JO 1964, ainsi qu'un stade rénové si la capitale nippone obtient les JO 2016


TOKYO Le Japon a officiellement fait acte de candidature pour organiser la Coupe du monde de football 2018 ou 2022, a annoncé jeudi le président de la Fédération japonaise, Motoaki Inukai.

Le Japon a envoyé sa lettre aux instances dirigeantes de la Fédération internationale de football (Fifa), a précisé M. Inukai, ajoutant que l'organisation éventuelle par Tokyo des jeux Olympiques 2016 aiderait bien le dossier japonais, puisque cela permettrait d'améliorer les stades de football.

"Accueillir la Coupe du monde pose de gros problèmes, en particulier en ce qui concerne l'agrandissement des stades", a reconnu le dirigeant.

Pour organiser un Mondial, un pays doit disposer de 12 stades de plus de 40.000 places, dont un d'une capacité de 80.000. Or, le plus grand stade du Japon se trouve à Yokohama et il dispose de 72.000 sièges.

La Fédération japonaise de football prévoit d'utiliser le stade olympique de Tokyo, construit pour les JO 1964, ainsi qu'un stade rénové si la capitale nippone obtient les JO 2016.

Le Japon a coorganisé le Mondial 2002 avec la Corée du Sud.

La Fifa a demandé aux candidats à se faire connaître avant le 2 février et elle choisira les organisateurs pour 2018 et 2022 en décembre 2010. L'Indonésie, l'Angleterre, le Qatar, le Mexique, l'Australie, la Russie, la Belgique et les Pays-Bas (candidature conjointe) ainsi que l'Espagne et le Portugal (conjointe) ont déjà annoncé leur intérêt.

Le Comité international olympique (CIO) choisira début octobre la ville hôte des Jeux 2016. Outre Tokyo, Chicago, Madrid et Rio de Janeiro sont également candidates.

© La Dernière Heure 2009