Mons en quête de fraîcheur

Football

Kevin Centorame

Publié le - Mis à jour le

Mons en quête de fraîcheur
© KC
Mine de rien, c’est à douze jours de la venue du Cercle que Mons affrontait hier soir Amiens, relégué il y a un an en D3 française. Avec l’ancien Anderlechtois Youla en pointe et l’ancien Bruxellois Tehoue, les Picards ont constitué une bonne (sans être extraordinaire) opposition pour des Dragons qui n’ont pas forcément rassuré les quelques Ultras à avoir avalé les 160 kilomètres séparant le stade de la Licorne du Tondreau.

Comme il l’avait annoncé après la joute de samedi à Visé, Enzo Scifo alignait ce qui ressemblait à son équipe type du moment dans un 4-4-2 au sein duquel c’est Jarju qui prit place aux avant-postes en compagnie d’Arbeitman. Plus bas, c’est Chatelle qui occupa le flanc droit au sein d’un entrejeu où Angeli prit place à gauche et Nyoni au centre, aux côtés d’un Le Postollec incontournable et avec le brassard.

C’est finalement l’arrière-garde, forte de l’expérience des Timmermans (en attendant Spungin), Sapina, Lorenzi et Monteyne, qui s’en sortit le mieux même si Youla trouva le montant en début de match. Il fut imité en fin de seconde période par Deligny, dont la frappe heurta la transversale. Ce fut les seules escarmouches à signaler lors d’un match sans doute affaibli par la chaleur. "J’attendais un peu plus de fraîcheur chez mes joueurs", reconnaît Enzo Scifo. "Cela ne m’inquiète pas outre mesure car cela concerna tout le monde."

Alors qu’il aurait aimé une meilleure conservation du cuir, plus de punch et d’idées en zone offensive, l’entraîneur montois a noté quelques points positifs : "Nous étions bien en place, ce qui nous a permis de concéder peu d’occasions."

Bref, face au Losc, Mons devra lever plus d’un doute...



Vos articles Sports

Newsletter Sports+

Fil info