Courtrai a aligné samedi soir un joueur qui n’était pas sur la feuille de match

MONS Mons récupérera-t-il les trois points abandonnés sur le terrain de Courtrai ? C’est une possibilité que la commission des litiges étudiera en sa séance du mardi 23 avril.

Brecht Dejaegere, que Hein Vanhaezebrouck fit monter à la 89e minute en lieu et place de De Mets, n’était en effet pas sur la feuille de match remise à l’arbitre. Le délégué courtraisien, qui s’est emmêlé les pinceaux, aurait fait jouer Dejaegere avec la licence d’un Landry Mulemo absent du document.

André Descamps, le délégué montois, s’aperçut de la bévue de son collègue (qui n’aurait pas dû échapper à l’arbitre, censé vérifier les identités de chaque joueur avant le match) dès samedi soir et le fit savoir au staff, qui annonça l’information dans le car ramenant la délégation à Mons.

Mais même cette demi-bonne nouvelle ne réchauffa pas le cœur de Montois aux abonnés absents dans la soirée. Une prestation qui, d’ailleurs, sema le doute dans l’esprit des dirigeants à l’heure d’envisager le dépôt d’une réclamation.

Alain Lommers, qui semble presque gêné par cette histoire, n’eut finalement pas besoin de prendre position puisque M. Loeman, dans son rapport d’après-match, a dénoncé l’erreur à la Fédération.

“Nous prenons acte de la situation et nous en remettons à la décision de la commission des litiges, qui auditionnera les parties concernées le 23 avril”, explique le RAEC Mons dans un communiqué.

Contacté par la RTBF, Alain Lommers a ajouté que “la commission doit gérer cette affaire avec sérieux sachant que La Gantoise ou le Lierse risquent de réagir. Nous avons de bons contacts avec la direction de Courtrai, qui méritait sa victoire, mais l’erreur a été commise par Courtrai et non par Mons.”

Et si les résultats du prochain week-end permettaient à la commission des litiges de traiter l’affaire en toute décontraction ?


© La Dernière Heure 2013