Vous pourrez suivre la finale de la Copa del Rey en direct sur dh.be, dès 21h15


VALENCE L'entraîneur du Real Madrid José Mourinho a réagi mardi aux critiques d'Alfredo Di Stefano dans Marca, soulignant que c'était "(lui) l'entraîneur", celui qui prenait "les décisions", à la veille de la finale de la Coupe du Roi face au Barça.

"Alfredo Di Stefano est l'une des personnes les plus importantes de l'histoire du Real Madrid. Il faut respecter, il ne faut pas commenter", a déclaré Mourinho lors d'une conférence de presse au stade Mestalla de Valence (est).
"Mais l'entraîneur c'est moi. Celui qui fait l'équipe. Je suis seulement l'entraîneur, rien d'autre", a ajouté le technicien portugais. "Les décisions, ce sont les miennes".

Joueur mythique et aujourd'hui président d'honneur du Real, Di Stefano avait assuré dans le quotidien sportif Marca publié lundi que le Barça avait été "le lion" et le Real "la souris", samedi lors du match de Liga à Madrid (1-1). Le "Real Madrid a été acculé par un rival qui l'a dominé en milieu de terrain tout au long de la partie. Barcelone a pratiqué un football virevoltant et a baladé le Real", avait ajouté "Don" Alfredo, critiquant le schéma tactique défensif de Mourinho.

"Il n'y a pas de favori" pour mercredi, a souligné Mourinho. "Le match de demain (mercredi) n'aura rien à voir avec le match de samedi" en Liga. "Avec le ballon nous voudrons attaquer et essayer de marquer. Sans le ballon, il faudra défendre et le faire très bien".

© La Dernière Heure 2011