Westerlo 2 Anderlecht 2

WESTERLO Mbo Mpenza, monté en fin de match, a offert... le partage à Anderlecht, mené au score jusqu'à la 83e minute. Le Sporting sauve un point au Kuipje mais peut définitivement oublier le titre.

Un grand déçu, au coup d'envoi, côté anderlechtois. Lovré, victime d'un changement tactique (soi-disant) «exceptionnel» face au Standard, était à nouveau laissé sur le banc. Franky Vercauteren préférait reconduire les vainqueurs du choc, excepté Van Steenberghe: le gardien n'avait ressenti aucune réaction au quadriceps était du voyage mais laissait sa place dans le but à Zitka, enfin de retour après cinq mois d'indisponibilité. Changement de gardien également côté campinois, où Deelkens était préféré à Bourdon. Pour le reste, Jan Ceulemans, privé de pions majeurs, était obligé d'aligner un 5-4-1. Malgré ce dispositif prudent, les Campinois, qui n'avaient plus rien à gagner ni à perdre, étaient bien décidés à jouer le jeu. Keenan, d'une frappe enroulée, répondait à une première frappe trop croisée d'Aruna. À la 6e minute de jeu, la tête plongeante victorieuse de Jestrovic, sur coup franc de Zetterberg, était annulée pour un hors-jeu imaginaire. Qu'importe, si ce n'est pour le classement des buteurs... : trois minutes et une intervention décisive de Zitka devant Delen plus tard, le coup de pied arrêté du Suédois arrivait sur la tête de Tihinen, qui remettait le couvert une semaine après son but décisif contre le Standard (0-1). Les Bruxellois semblaient avoir fait le plus difficile. Et pourtant: quatre minutes plus tard, les joueurs de Jan Ceulemans renversaient la vapeur en l'espace de 60 secondes. Utaka, plus prompt que De Man, puis Brosque, oublié par Vanden Borre, trompaient tour à tour un Zitka impuissant. Gênés par les Campinois, dont Keenan le joueur prêté par Chelsea, les Anderlechtois laissaient trop d'espaces à leurs adversaires et manquaient de tranchant. Zetterberg, notamment, n'arrivait pas à se dépêtrer d'un marquage serré permanent dans l'entrejeu. Au contraire d'Aruna qui faisait la différence à chacune de ses accélérations sans faire preuve de sang-froid en zone de conclusion. Wilhelmsson de volée puis Tihinen, dont la tête sur un corner de Zetterberg était repoussée à même la ligne par Keenan, manquaient encore l'égalisation avant la pause.

Kompany suspendu contre GBA

Westerlo, lui, manquait la balle de break dès la reprise: Elejiko et Utaka, isolés au centre dans le petit rectangle, se gênaient et l'attaquant frappait au-dessus du but! Vanden Borre, trop laxiste depuis le début du match, laissait alors sa place à Lovré. Et les Bruxellois peinaient mais parvenaient à répliquer, timidement: Jestrovic se jetait pour dévier le centre de De Man mais la tête du Serbe filait à côté du but de Deelkens. Tout comme la frappe enveloppée de Zetterberg. Entretemps, Zitka avait dû s'interposer à deux reprises face à Brosque... Vercauteren lançait alors ses dernières forces dans la bataille, avec Iachtchouk et Mpenza. Juste le temps pour Mbo d'égaliser.

WESTERLO: Deelkens; Wagemakers, Elejiko, Svodoba, Van Geffelen, Delen; Vanarwegen (66e Ba), Keenan, Mennes, Delen, Brosque (92e Haraldsen); Utaka.

ANDERLECHT: Zitka; De Man, Kompany, Tihinen; Vanden Borre (52e Lovré), Vanderhaeghe, Zetterberg, Deschacht (74e Mpenza); Wilhelmsson, Jestrovic, Aruna (70e Iachtchouk).

ARBITRE: M. De Bleeckere.

AVERTISSEMENTS: Svodoba, Vanderhaeghe, Kompany.

LES BUTS: 16e Tihinen (0-1), 20e Utaka (1-1), 21e Brosque (2-1), 83e Mpenza (2-2).


© Les Sports 2005