"Fiasco", "campagne calamiteuse", "ils avaient gardé le pire pour la fin": la presse française tacle les Bleus après la défaite face à la Croatie

Les Bleus se sont inclinés face à la Croatie et ne défendront pas leur titre en Nations League.

"Fiasco", "campagne calamiteuse", "ils avaient gardé le pire pour la fin": la presse française tacle les Bleus après la défaite face à la Croatie
©AFP

À cinq petits mois de la Coupe du monde, la France est en plein doute après cette trêve internationale. S'ils font toujours partie des favoris à glaner un troisième Mondial au Qatar, les Bleus devront vite laisser derrière eux ce rassemblement du mois de juin ponctué de deux défaites et deux matches nuls, mettant fin aux espoirs de deuxième titre en Nations League.

Dans l'Hexagone, le niveau affiché inquiète la presse à quelques mois de la Coupe du monde.

"Bouillis de football"

Pour L'Equipe, les troupes de Didier Deschamps ont "complètement raté leur dernier grand rassemblement avant la Coupe du monde". Le quotidien sportif pointe un manque de jus et d'idées, titrant d'un simple "bouillis de football".

"Fiasco", "campagne calamiteuse"

RMC Sport n'est pas tendre avec son équipe nationale suite à la courte défaite au Stade de France. Nos confrères qualifient de "fiasco" cette trêve du mois de juin. "Campagne calamiteuse", "une quinzaine placée sous le signe de la pénibilité" sont d'autres termes choisis par nos confrères pour illustrer les prestations des joueurs de Didier Deschamps qui sont apparus "poussifs et sans idée". Prochain objectif pour l'Equipe de France ? "Tenter de se maintenir en Ligue A à la rentrée".

"Impuissance quatre"

C'est le titre choisi par So Foot pour résumer ce triste mois de juin. Le média sportif pointe également une Mbappé dépendance prônée par Didier Deschamps. "On a vu l'équipe de France faire tourner le ballon sans réussir à électriser l'intérieur du jeu et sans aucun autre objectif que d'attendre l'exploit individuel d'un Kylian Mbappé agité, mais peu en réussite face à un Josip Stanišić au taquet". Nos confrères reviennent également sur une soirée marquée de "morosité et sifflets" avant de conclure. "Les Bleus partent en vacances avec des maux plein la tête".

"Ils avaient gardé le pire pour la fin"

"Il était temps d'en finir", Eurosport est également inquiet après le revers subi par les champions du monde. La faute à une fin de saison trop chargée ? "Des joueurs cramés, des systèmes fluctuants et quatre matches sans victoire, la France a fait du surplace à cinq mois de la Coupe du monde". En voyant le tirage au sort de la Nations League (Croatie, Autriche et Danemark), nos voisins auraient logiquement dû atteindre le Final Four pour tenter de défendre leur titre acquis l'année dernière. "Quatre matches face à la Croatie (deux fois), le Danemark et l'Autriche = zéro victoire et un Final Four qui s'envole déjà. On vous aurait dit ça lors du tirage au sort de la Ligue des Nations, vous n'y auriez pas cru. Et moi non plus", souligne Eurosport, avant de conclure. "Il était temps qu'ils partent en vacances. Rendez-vous en septembre".

En septembre prochain, les Bleus recevront l'Autriche avant de se rendre au Danemark pour conclure cette phase de poules de Nations League. Une compétition à oublier au plus vite avant le grand rendez-vous qatari.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be