L'entraîneur de Chelsea, Thomas Tuchel, a annoncé mardi que le milieu de terrain français N'Golo Kante, testé positif au Covid, était forfait pour le match de Ligue des Champions contre la Juventus mercredi. "N'Golo a été testé positif (au Covid) et il doit se mettre en quarantaine. Il n'était pas à l'entraînement aujourd'hui", a indiqué le coach allemand lors de la conférence de presse d'avant-match.

La quarantaine exigée par le gouvernement britannique en cas de contamination au Covid étant de dix jours, cela signifie qu'il ne pourra pas non plus jouer samedi en championnat contre Southampton. Kanté est aussi attendu dès lundi prochain par Didier Deschamps, alors que le match face aux Diables rouges est prévu jeudi prochain. Un timing serré donc, qui rend sa participation à la demi-finale de Ligue des Nations très hypothétique. 

Sans formellement dévoiler si Kanté est vacciné ou pas, Tuchel s'est montré prudent sur la question de la vaccination des joueurs.

"Les joueurs sont des adultes qui font leur choix, il faut l'accepter", a-t-il jugé. "Je peux prendre une décision pour moi, mais chacun doit réfléchir s'il veut prendre le risque ou pas. C'est une question sensible. Le vaccin semble une vraie protection, personnellement, je suis vacciné, mais je ne me vois pas en position de donner des recommandations, ce serait aller trop loin en tant qu'entraîneur de foot", a détaillé Tuchel.

"On n'est pas du tout en colère contre N'Golo, pas du tout. On est inquiet comme on est inquiet pour tous nos joueurs blessés, mais évidemment, on préférerait avoir un effectif complet", a conclu le coach allemand qui devra aussi faire sans Reece James, Mason Mount et Christian Pulisic, blessés.

Nagelsmann refuse de voir Coman en sélection

Cette annonce est intervenue quelques heures après l'intervention de Julian Nagelsmann. Le technicien du Bayern Munich ne souhaite pas voir Kingsley Coman rejoindre la sélection. Récemment opéré du coeur, l'ancien joueur de la Juventus devrait rester en Bavière pour se reposer.

"'King'' va bien, il rayonne, il est content que cette histoire soit maintenant derrière lui, a dit le coach, mais il n'est pas une option contre Kiev, parce que nous avions décidé déjà avant son opération de lui laisser deux semaines pour se remettre physiquement au niveau. Il sera peut-être une option dimanche, contre Francfort parce qu'il aura ensuite une pause pendant la fenêtre internationale. Nous allons profiter de ce temps pour le remettre en forme durant cette trêve, où il n'ira pas en sélection parce qu'il n'est pas encore prêt après son opération."

Didier Deschamps ne devrait donc pas pouvoir compter sur ses deux éléments pas plus que sur Corentin Tolisso. Le médian du Bayern est forfait face à Kiev, toujours perturbé par une blessure au mollet.