6-0. La plus lourde défaite de l'histoire de la Mannschaft face à l'Espagne mardi soir a fait couler beaucoup d'encre. Les médias allemands voulaient déjà la tête du sélectionneur Joachim Löw tentant de découvrir qui pourrait le remplacer à moins d'un an de l'Euro. Mais la fédération allemande a décidé de conserver sa confiance dans Löw.

Mais ce jeudi, dans les colonnes du quotidien Bild, c'est Franz Beckenbauer, la légende du football allemand qui s'est montré très critique envers la Mannschaft après le naufrage face à l'Espagne : "L'équipe allemande était nulle part. Un black-out total", a affirmé l'ancien défenseur qui a pointé les carences des Allemands durant la rencontre : "Heureusement, ce genre de ratés est plutôt rare. Mais sur le terrain, il y a un problème de leadership dans l'équipe de Joachim Löw. Je n'ai vu aucune maturité, rien du tout. Quand cela ne va pas bien, tu as besoin de leaders. Maintenant, le monde entier se moque de nous."

Pour combler ce manque de leadership, Franz Beckenbauer plaide pour un retour de Thomas Muller, qui brille avec le Bayern Munich, en équipe nationale : "Muller réveillerait l'équipe, comme il le fait quand cela va mal au Bayern. Si cela ne s'améliore pas d'ici mars lors des derniers matchs internationaux avant l'Euro, Löw va devoir changer son fusil d'épaule."

Joachim Löw, qui est en poste depuis 2006, quand il a pris la relève de Jurgen Klinsmann après la Coupe du monde allemande, a décidé de rajeunir la Mannschaft après l'échec du Mondial russe en 2018 (les Allemands n'y ont pas passé les poules). Pour ce faire, il a décidé d'écarter plusieurs anciens comme Thomas Müller, Jérome Boateng ou Mats Hummels mais subit de nombreuses critiques car ces trois joueurs brillent avec leur club respectif.

Et le naufrage face à l'Espagne ne va pas faire taire les critiques ni rassurer le public allemand.