Après avoir dompté l'Espagne en finale de la Nations League, la France est de retour au sommet. Plus de trois ans après l'apothéose en Russie et quelques mois après le fiasco à l'Euro, les Bleus ajoutent un titre à leur palmarès.

"Les Bleus ont offert un scénario renversant"

L'Equipe, quotidien sportif français, revient sur la mentalité affichée par les hommes de Didier Deschamps. "Comme en demi-finales face à la Belgique, les Bleus ont offert un scénario renversant. Ce n'est probablement pas l'équipe la plus séduisante dans le jeu qui l'a emporté, et ce n'est pas une première, mais les Français, malmenés, ont su être réactifs et efficaces".

Le journal loue l'importance de ce titre, même s'il n'est pas à la hauteur d'un Euro ou d'une Coupe du monde. "La Fédération Française de Football (FFF) va devoir faire un peu de place dans son armoire à trophées pour placer cette nouvelle coupe. Ce ne sera sans doute pas la plus exposée ni la plus enviée, mais, pour la petite histoire, la France restera comme la première nation à avoir remporté la Coupe du monde, l'Euro et la Ligue des nations".

Nos confrères ont logiquement mis une photo des Bleus soulevant la coupe en Une, avec la légende "Une autre coupe à la maison".


"Benzema en sauveur"

Le Monde, de son côté, rend hommage à Karim Benzema. Ecarté de la sélection depuis 2015, l'attaquant du Real est revenu durant l'Euro avant de briller dans cette Ligue des nations. L'ancien lyonnais a permis aux champions du monde de recoller au score d'un sublime but." L’attaquant du Real Madrid n’a eu besoin que de onze rencontres pour décrocher un premier sacre".

Le quotidien loue son intégration dans le groupe. "Sa prestation aboutie est symbolique d’un joueur pleinement intégré au collectif. La joie partagée par Kylian Mbappé après son but voulait dire beaucoup. Jeudi, en demi-finales, l’ex-Lyonnais avait offert le penalty à son compère pour lui permettre d’effacer le mauvais souvenir du tir au but manqué contre la Suisse en huitièmes de finale de l’Euro 2021. Un coéquipier modèle alors qu’il pouvait réussir un doublé".

Tout comme l'Equipe, Le Monde place les Bleus en Une, accompagné d'un sobre "La belle victoire des Bleus".


"Mués par un orgueil XXL"

Du côté d'Eurosport, même son de cloche. Les Bleus n'ont pas proposé un jeu flamboyant, au contraire d'une grinta exemplaire. "La France a fait le dos rond, a plié et même cassé. Mais c'est le moment qu'elle a choisi pour se relever et renverser la table. Dimanche, les Bleus ont remporté la Ligue des nations face à l'Espagne (2-1) et montré qu'ils étaient toujours mués par un orgueil XXL. DD n'a peut-être pas trouvé la solution miracle à tous les maux bleus mais il peut compter sur de sacrés soldats".