Belgique-Pays-Bas n'était pas le seul "derby" offert par la Nations League, ce week-end. Norvège-Suède était l'autre affiche qui opposait deux nations rivales. L'occasion pour Erling Haaland de rassurer ceux qui ont voulu investir gros en lui, du côté de Manchester City, puisque l'attaquant norvégien a claqué un doublé.

Après la rencontre, celui qui est encore sous contrat avec Dortmund pour trois semaines a mis au jour le traitement particulier que lui avait réservé le défenseur suédois Alexander Milosevic. "Il m'a d'abord dit que j'étais une p***, mais je peux affirmer sans risque que ce n'est pas le cas", plaisantait Haaland en conférence de presse. "Après, il m'a aussi dit qu'il allait me casser la jambe. Mais je marquais dans la foulée", savourait-il.

Confronté à ces déclarations, le défenseur suédois a nié les faits: "Je ne perds pas mon temps avec ça, d'ailleurs je ne parle jamais anglais sur le terrain."