Didier Deschamps a dévoilé jeudi sa sélection de 23 joueurs pour la phase finale de la Ligue des Nations, qui verra la France défier la Belgique en demi-finale le 7 octobre à Turin. Le sélectionneur français a enregistré les retours des défenseurs du Bayern Munich Benjamin Pavard et Lucas Hernandez, blessés en septembre. Nouvel équipier d'Alexis Saelemaekers au Milan AC, Olivier Giroud n'est pas repris. Pierre angulaire dans le milieu des Bleus, N'Golo Kanté a contracté le coronavirus et est donc forfait pour le rendez-vous prévu dans le nord de l'Italie. De son côté, Corentin Tolisso est toujours blessé. Pour pallier ces absences, Deschamps a notamment sélectionné le Marseillais Mattéo Guendouzi.

Devant, le trio Karim Benzema - Antoine Griezmann - Kylian Mbappé sera secondé par Wissam Ben Yedder, Anthony Martial et Moussa Diaby. Cadre de la sélection depuis longtemps, le gardien Steve Mandanda est absent, lui qui a perdu son poste de titulaire à l'Olympique de Marseille.

Didier Deschamps: "Les revanches, ça n'existe pas"

La Ligue des nations, cela "ne va pas effacer ce qu'il s'est passé à l'Euro, c'est derrière. Il y a un titre en jeu, une demi-finale à jouer face à l'une des meilleures si ce n'est la meilleure équipe européenne et mondiale", a commencé le sélectionneur des Bleus. Ensuite, il s'est attardé sur la rivalité entre les Belges et les Français. "Les revanches, ça n'existe pas", a-t-il expliqué en faisant référence à leur dernière confrontation. "De toute façon, quoi qu'il arrive, je sais très bien que côté belge, il y a cette amertume, ce regret. Ce match n'effacera pas non plus la demi-finale de 2018 s'ils gagnent. C'est nous qui nous sommes qualifiés, mais ils nous avaient fait énormément souffrir. C'est nous qui sommes allés en finale et qui avons gagné la Coupe du Monde".

Pour DD, pas question de minimiser l'intérêt de la Nations League. "Il y a une place pour la finale, on a tout fait pour être là, en étant compétiteur on va tenter d'aller chercher ce titre."

Le vainqueur du match entre la France et la Belgique défiera l'Italie ou l'Espagne en finale de la 2e édition de la Ligue des Nations.