Nations League Les derniers matches de la phase de groupes de Nations League se sont déroulés ce mardi soir. Le classement complet de 1 à 55 peut désormais être établi.

Vous pataugez toujours avec le règlement de la Nations League ? Nous vous l'avions expliqué en détails ici. Mais maintenant que tous les résultats sont connus, les projections sont plus faciles à faire... car l'intérêt de cette compétition ne se limite pas au final four loupé de peu par les Diables. Voici les différents enseignements à tirer...


1. La Belgique termine 5e de la compétition...

Nous vous l'avions expliqué: à la fin de la Nations League, un classement complet de 1 à 55 est établi. Dans celui-ci, les quatre premières places restent en suspens jusqu'au final four, les quatre suivantes sont occupées par les deuxièmes de groupe de Ligue A, les places 9 à 12 par les troisièmes de groupe (qui seront relégués en Ligue B), les places 13 à 16 par les vainqueurs de groupe de la Ligue B (qui seront promus en Ligue A), et ainsi de suite. Pour départager les deuxièmes de groupe comme la Belgique, la France, l'Espagne et l'Italie en Ligue A, on regarde dans cet ordre: le nombre de points, le goal average et le nombre de buts marqués. D'autres critères sont ensuite prévus mais ils n'étaient pas nécessaires pour départager les 55 équipes de cette première édition.

Voici donc le classement complet de la première Nations League de l'histoire:

Ligue A
1-4: Suisse, Portugal, Pays-Bas, Angleterre
5: Belgique
6: France
7: Espagne
8: Italie
9: Croatie
10: Pologne
11: Allemagne
12: Islande

Ligue B
13: Bosnie-Herzégovine
14: Ukraine
15: Danemark
16: Suède
17: Russie
18: Autriche
19: pays de Galles
20: République Tchèque
21: Slovaquie
22: Turquie
23: Eire
24: Irlande du Nord

Ligue C
25: Ecosse
26: Norvège
27: Serbie
28: Finlande
29: Bulgarie
30: Israël
31: Hongrie
32: Roumanie
33: Grèce
34: Albanie
35: Monténégro
36: Chypre
37: Estonie
38: Slovénie
39: Lituanie

Ligue D
40: Géorgie
41: Macédoine
42: Kosovo
43: Biélorussie
44: Luxembourg
45: Arménie
46: Azerbaidjan
47: Kazakhstan
48: Moldavie
49: Gibraltar
50: Iles Féroé
51: Lettonie
52: Liechtenstein
53: Andorre
54: Malte
55: Saint-Marin


2. ... et pourrait affronter l'Allemagne lors des qualifications pour l'Euro

Ce classement permet d'établir les pots en vue du tirage au sort des qualifications de l'Euro 2020. Et vu qu'il y aura dix groupes lors de ces éliminatoires, la 11e place de l'Allemagne l'envoie dans le pot 2 et lui promet d'être confrontée à l'une des 10 premières équipes de cette Nations League qui seront donc "têtes de série".

Par le jeu des promotions et relégations, on sait aussi que la Mannschaft, tout comme la Pologne, la Croatie et l'Islande évolueront en Ligue B si une deuxième édition de la Nations League voit le jour (ce qui n'a pas encore été confirmé). La Belgique, elle, pourrait être confrontée à la Bosnie-Herzégovine, l'Ukraine, le Danemark ou la Suède, qui sont promus de Ligue A.


3. La Géorgie, la Macédoine, le Kosovo ou la Biélorussie à l'Euro

On le sait, la Nations League définira les barrages pour l'Euro 2020 puisque seuls les deux premiers de chacun des dix groupes des éliminatoires offriront un ticket pour la compétition continentale. Les autres regarderont l'Euro à la télévision... à moins d'avoir bien presté dans cette Nations League. Ainsi, les vainqueurs de groupes de chaque Ligue sont assurés, au minimum, de disputer des barrages à quatre (pour une place). En Ligue D, la Géorgie, la Macédoine, le Kosovo et la Biélorussie ont dominé les débats et s'affronteront en mars 2020 via des demi-finales et finale pour déterminer laquelle de ces quatre nations ira à l'Euro. A moins bien sûr que l'une des quatre ait réussi l'exploit de se qualifier directement via les éliminatoires, auquel cas le Luxembourg (meilleur deuxième) sera repêché pour disputer les barrages.

En Ligue C, l'Ecosse, la Norvège, la Serbie et la Finlande seront, au pire, barragistes. En tant que meilleurs deuxièmes, la Bulgarie et Israël ont de grandes chances d'être repêchés avec des barragistes de Ligue C ou même de Ligue B puisque la plupart des équipes qui les devancent au classement général de la Nations League se seront qualifiées via les éliminatoires.

A ce titre, si la Belgique devait échouer à se qualifier directement, il y a fort à parier qu'elle aurait des barrages assez faciles à aborder puisque les équipes de Ligue A seront pour la plupart déjà qualifiées. Ses adversaires en barrages pourraient donc être des nations de Ligue B, voire C !


4. Un Euro, deux tirages au sort ?

Subtilité étonnante du règlement: les barrages se disputeront en mars 2020, soit... après le tirage au sort de la phase finale de l'Euro qui aura lieu le 1er décembre 2019. Lors de ce tirage au sort, il y aura comme toujours quatre chapeaux. Et vu que l'Euro se disputera à 24, ils compteront chacun six équipes. Le chapeau 1 regroupera les six meilleurs premiers de chaque groupe des éliminatoires et le chapeau 2 les quatre moins bons premiers et les deux meilleurs seconds. Le chapeau 3 sera uniquement composé de deuxièmes de groupe et le chapeau 4 contiendra les noms des deux moins bonnes nations qualifiées directement ainsi que les mentions "vainqueur des barrages Ligue A", "vainqueur des barrages Ligue B", "vainqueur des barrages Ligue C" et "vainqueur des barrages Ligue D".

La Belgique, que l'on espère dans le chapeau 1, aura donc quatre chances sur six de ne pas connaître tous ses adversaires le 1er décembre. Elle risque de devoir attendre la fin mars et les barrages pour être totalement fixée.

Dans le règlement de l'Euro 2020, l'UEFA prévoit même la possibilité d'un nouveau tirage au sort le 1er avril 2020, soit deux mois et demi avant le début de la compétition ! Contrairement à ce que nous avions écrit dans un premier temps, cela ne s'explique pas par des raisons politiques et l'éventualité de retrouver le Kosovo, d'ores et déjà qualifié pour les barrages, dans le même groupe que la Bosnie ou la Serbie. Ce nouveau tirage au sort interviendrait, comme nous l'a confirmé l'UEFA, dans le cas où plusieurs pays hôtes de l'Euro devaient s'affronter dans les mêmes barrages.

Rappelons en effet que cet Euro se disputera dans 12 stades européens et que l'UEFA prévoit de faire jouer les nations concernées à domicile durant la phase de groupes. Parmi ces stades figurent ceux de Copenhague (Danemark), Saint-Pétersbourg (Russie) et Dublin (Eire) dont les nations pourraient très bien s'affronter dans les barrages de la Ligue B si les équipes mieux classées qu'elles sont déjà qualifiées par l'intermédiaire des éliminatoires. Mais comment savoir dans quel groupe glisser le "vainqueur des barrages de la Ligue B" si plusieurs barragistes ont un stade à l'Euro ?

La Hongrie (Budapest) et la Roumanie (Bucarest) pourraient aussi s'affronter en barrages, d'autant plus qu'ils se suivent au classement global. L'Azerbaïdjan (Bakou) est par contre hors-jeu tandis que les nations de Ligue A qui accueillent l'Euro (Italie, Pays-Bas, Angleterre, Espagne, Allemagne) ont de grandes chances de se qualifier via les éliminatoires.