23e journée - Une semaine importante s'annonce

BRUXELLES Le Racing Genk et le Sporting Anderlecht ont pris, tous deux, une égale et ferme option sur le titre. Ils ont, aussi, poussé la similitude jusqu'à lever l'hypothèque qu'ils avaient fait inclure dans le contrat de leurs entraîneurs respectifs. Le perdant de ce duel à distance qui va bientôt confronter - à trois reprises en rafale - les joueurs d'Hugo Broos et de Franky Vercauteren bénéficiera donc d'une occasion de prendre sa revanche.

Podcast spécial Mouscron - Mons


Aujourd'hui toutefois, il n'y a que la première manche qui compte. Jusqu'à ce que les deux favoris se retrouvent - après leur premier affrontement en Coupe -, tous les paramètres auront leur importance. Ainsi, il serait malvenu que l'un d'eux lâchât du lest ce week-end dans une confrontation sans péril majeur apparent. Devant son fidèle et chaleureux public, le Racing passera un premier examen de maturité : il va devoir confirmer son probant succès à Gentbrugge. Il accueille Roulers, qui paraît marquer un brutal temps d'arrêt dans une intéressante saison de confirmation. Battus pour la première fois à domicile la semaine dernière, les Roulariens n'ont gagné qu'une seule fois en déplacement où ils n'ont grappillé que deux unités de plus que les deux clubs waeslandiens.

Un accroc du Racing serait donc bien malvenu. Anderlecht, qui continue de gagner sons convaincre, se produira à Daknam, où le Lokeren de Slavo Muslin est devenu un menacé objectif de relégation. Pas plus que Genk, le Sporting bruxellois ne pourra bafouiller au pays de Waes. Intrinsèquement, Lokeren vaut mieux que son avant-dernière place. Il tarde beaucoup à le démontrer.

Avec l'aide de Zulte-Waregem, son dernier bourreau, qui clora la journée en accueillant une Gantoise repositionnée sur le fil du rasoir, le Standard peut espérer s'isoler plus encore, ce week-end, à une troisième place directement européenne. Il sera circonspect, toutefois, au Brussels, de nouveau aspiré par le bas du tableau et conscient de la précarité relative de sa position. Le Standard est parfaitement capable, cependant, d'y rééditer sa performance, encore récente, du Mambourg. Charleroi peut, toujours, attiser l'intérêt de sa fin de campagne. Une victoire contre Beveren, sans doute requinqué par son succès, crucial, dans le derby du pays de Waes, le maintiendrait agréablement sous pression.

À l'aube de cette vingt-troisième journée, six formations, regroupées sur quatre points, cherchent toujours à s'éloigner de cette avant-dernière place peut-être fatale. Mouscron-Mons, le choc hennuyer, s'inscrit dans ce panel. Il peut se révéler lourd de conséquences pour le vaincu. L'Excelsior a joué un peu de malchance le week-end dernier à Anderlecht. L'Albert a exalté, contre un Bruges presque... indécent, une belle rage de vaincre qui lui permet de précéder Mouscron d'une unité. Le Lierse, qui navigue toujours très loin d'eux, peut se rapprocher du perdant s'il bat, au Lisp, un Cercle Bruges particulièrement faiblard en déplacement.



© La Dernière Heure 2007