Comme sa femme et ses enfants, Jestro a eu le Covid-19, mais contrairement à eux, il s’est retrouvé dans un état critique. Admis aux soins intensifs, il a été sous oxygène pendant plus de deux semaines. "J’ai passé une période très dure, mais je vais enfin mieux", nous dit Jestro depuis son lit d’hôpital. "Je tiens à remercier tout le monde pour les messages de soutien, et en particulier la Belgique. Le jour de la parution dans La DH de ma présence dans l’hôpital, j’ai reçu plus de 400 messages en provenance de Belgique."