Malgré un passage à vide, le Sporting du Mambourg regarde droit devant lui


CHARLEROI Hors du terrain, on évoque beaucoup les relations - semble-t-il plutôt tendues - entre les responsables du Sporting local et les instances communales de Charleroi quant au fameux emprunt cautionné précisément par la ville. Ou bien on fait état des autres relations - très tendues, celles-là - entre la même direction du club et une bonne partie de la presse. Pourtant, il est intéressant de s'en tenir aux perspectives purement sportives que l'on peut considérer comme ravivées depuis le dernier week-end. D'ailleurs, aussi bien Jacky Mathijssen que les joueurs ne veulent s'en tenir qu'à cet aspect des choses. Toujours alléchant. Nous avons demandé à Fabien Camus (dont la cote monte, monte...) si la belle victoire des Zèbres face aux Buffalos gantois avait ranimé les ambitions : "Non car elles n'ont jamais changé. Nous visons le meilleur classement possible avec le Top 5 en ligne de mire... et plus si affinité. La route est encore si longue que tous les espoirs sont permis."

Il est vrai que le programme de la vingt-deuxième journée qui se poin- te (Mons-Club Bruges et, surtout, La Gantoise-Genk) peut servir les intérêts carolorégiens en cas de victoire du Sporting hennuyer à Roulers. Celle-ci s'avérerait être un authentique exploit mais on y reviendra.

N'empêche, on se met à regretter les points perdus par les troupes de Jacky Mathijssen qui ont notamment dû faire marche arrière sous l'effet de leur seul point sur douze récolté face à Zulte-Waregem, au Lierse, au Standard et au Cercle.

Fabien Camus insiste : "Si nous devions tout remettre en question à chaque fois qu'un résultat ne nous convient pas, cela deviendrait impossible de poursuivre une progression pourtant réelle. Certes, les quatre matches que vous rappelez ont peut-être mis un frein mais citez-moi une équipe qui ne traverse pas au moins un petit creux au cours d'une saison. Maintenant que le nôtre est derrière nous, il faut tout simplement repartir de l'avant et nous remettre sur orbite."

Ce qui est indéniablement chose faite depuis dimanche dernier...



© La Dernière Heure 2007