Dans un match très pauvre en occasions, aucune des deux équipes n'a réussi à trouver la marque. Le match retour reste donc ouvert.

MARSEILLE L'Olympique de Marseille n'a pas fait la différence mais a préservé ses chances de qualification en faisant match nul (0-0) face à Manchester United, mercredi soir au stade Vélodrome de Marseille en match aller des 8èmes de finale de la Ligue des Champions.

Face à l'ogre mancunien, rendu prudent en raison de nombreuses absences parmi ses cadres, les Marseillais n'ont pas su marquer le but qui les aurait mis en meilleure position lors du match retour le mardi 15 mars à Manchester. Mais ils s'en sortent avec les honneurs car, dans le même temps, leur défense a tenu bon et empêché les Mancuniens d'inscrire un but à l'extérieur.

"C'était important de ne pas prendre de but. Je pense que l'on a fait 50 % du chemin. On a eu une bonne période en début de seconde mi-temps où on aurait pu mettre ce but. Après, cela a été plus laborieux et les dix dernières minutes ont été un peu plus pénibles mais on a eu une grande équipe en face de nous et qui a toujours une grande maîtrise", a commenté, Didier Deschamps, l'entraîneur marseillais au micro de TF1.

En début de rencontre Manchester United jouait un ton au-dessus de l'OM avec un flanc droit très actif où Nani faisait bien des misères à Gabriel Heinze. La première et pour tout dire la seule véritable occasion de la première période, était à mettre au crédit des Mancuniens. Sur un coup franc de Nani, le ballon était renvoyé dans les pieds de Darren Fletcher qui décochait instamment une frappe que Steve Mandanda bloquait difficilement en deux temps (8e). Dans la foulée Wayne Rooney trouvait Nani en bonne position mais la frappe du Mancunien était contrée (10e).

Marseille revenait progressivement dans la partie. Bien en place au milieu du terrain, les hommes de Deschamps récupéraient beaucoup de ballons d'autant plus que leurs visiteurs étaient anormalement maladroits dans leurs relances. Pour autant, l'OM avait du mal à construire son jeu et ne s'approchaient pas réellement de la cage défendue par le grand Edwin Van der Sar. Témoin de cette impuissance la tentative de volée, dos au but, de Brandao à 20 mètres sans danger pour le portier néerlandais de Manchester United. La dernière occasion avant la pause était pour André Ayew qui essayait de surprendre Van der Sar en frappant un corner au premier poteau (41e).

Après la pause, l'OM se décidait à imprimer plus de rythme et à mettre plus de percussion. Brandao prenait encore sa chance, cette fois de la tête, sur un centre de Lucho Gonzalez (53e) puis, après une bonne séquence marseillaise, le même Brandao était tout près de redresser une frappe manquée d'André Ayew (62e).
De son côté Manchester United ne se découvrait guère et continuait de procéder en contre. La dernière action dangereuse était pour les visiteurs. Dimitar Berbatov slalomait avant de chercher à transmettre à Nani qui était devancé par Mandanda sorti rapidement de sa cage (82e).

Mardi soir, l'Olympique Lyonnais, l'autre club français présent à ce stade de la compétition, a, lui aussi, été tenu en échec à domicile (1-1) par le Real Madrid.AP


© La Dernière Heure 2011