Le Mexicain doit digérer un long voyage et pourrait ne pas être à 100 % contre Charleroi.

Dans la nuit de mardi à mercredi, Guillermo Ochoa a démontré avoir conservé une bonne forme durant la trêve internationale. Son Mexique s’est incliné face à la Croatie de Duje Cop, monté à un quart d’heure du terme, mais le portier a réalisé plusieurs belles parades, dont une claquette sur un ballon lobé particulièrement vicieux. Seul Ivan Rakitic est parvenu à le tromper à l’heure de jeu sur un penalty.

Sa performance a ému les spectateurs, qui lui ont offert le trophée d’homme du match à l’issue des nonante minutes. "Je me vois entamer la prochaine Coupe du Monde comme un titulaire et je ferai tout pour aider mes équipiers", a-t-il expliqué à l’issue de la rencontre.

Cet amical ne s’est terminé que ce mercredi, à quatre heures du matin. Dès le coup de sifflet final, Guillermo Ochoa s’est donc empressé de rejoindre l’aéroport pour poser le pied au plus vite sur le sol belge. Le problème, c’est que son match s’est déroulé à Arlington, au Texas. À plus de 8.000 kilomètres de Sclessin donc, ce qui va contraindre le gardien à avaler un long déplacement (douze heures de vol) et, surtout, un décalage horaire assez conséquent (7 heures). Théoriquement, il devrait être présent à l’entraînement de ce jeudi, mais la probabilité de le voir titulaire, dès le lendemain, face à Charleroi n’est pas très élevée.

Ricardo Sa Pinto titulariserait Jean-François Gillet, même si, à l’heure actuelle, aucune décision officielle n’a encore été prise. Le gardien liégeois a montré, il y a dix jours, être parfaitement capable de dépanner en signant une prestation remarquable lors de la finale de la Coupe de Belgique. Dans ces conditions, il serait donc étonnant que le technicien portugais prenne le moindre risque avec son gardien titulaire qui, jusqu’ici, n’a loupé qu’un match de championnat (à Zulte Waregem).