Après Telenet et Voo, voici Proximus. Pas de fumée blanche en revanche pour Orange, qui renonce

Ce n'était qu'une question de temps, une simple formalité. La voilà remplie : après Telenet et VOO, Proximus TV vient lui aussi de trouver un accord financier avec la Pro League belge et MP Silva. Par conséquent, les droits de la division 1 du championnat de football belge seront bien maintenus sur Proximus 11 pour les trois saisons à venir. Pour rappel, si les câblo-opérateurs avaient déjà trouvé un terrain d'entente avec la League (auprès de laquelle MP Silva s'était engagé à garantir un montant de 80 millions d'euros pour les droits, 10 millions de plus qu'à l'échéance précédente), Proximus et la League Pro n'avaient plus qu'à conclure, l'un ne pouvant décemment pas de passer de l'autre.

Du côté d'Orange TV, dernier gros joueur qui avait marqué son intérêt et vers lequel tous les regards se tournaient, on a en revanche décidé de renoncer : "les conditions opérationnelles et financières n'ont pas été réunies pour permette à Orange Belgium de proposer la Jupiler Pro League à ses clients pour le moment", précise un communiqué de l'opérateur convergent. Pas de quadruplé audiovisuel, donc.

Pour rappel, les droits du foot belge sont commercialisés de manière non-exclusive, ce qui signifie qu'un opérateur tiers peut encore tout à fait se porter acquéreur.