"Où était notre rage de vaincre ?"

Football

Michel Dubois

Publié le

"Où était notre rage de vaincre ?"
© Photonews

Igor De Camargo s'étonne des deux visages présentés par le Standard


Voir le compte rendu du match


SCLESSIN "Personne n'attendait une fin de match comme celle que nous venons de subir..."

Auteur d'un but très pur et initiateur, à son rectangle, du superbe slalom victorieux de Mbokani, Igor De Camargo ne cherche pas de faux-fuyant. Sa première analyse d'une rencontre à deux facettes a le mérite de la franchise : "Nous avons livré une première période de très haut niveau. Nous l'avons magnifiée par deux buts fantastiques. La construction, souvent, était belle également. Bref, c'était parfait ou presque : nous avions forgé le score que nous souhaitions réaliser. Puis tout s'est effiloché..."

Que s'est-il donc passé pendant le repos ? "Nous ne sommes pas remontés sur la pelouse imprégnés de la même mentalité. J'ignore les raisons de cette sorte de laisser-aller. Tout est-il que nous n'avons pas pu forger la différence décisive. Nous n'avons plus affiché la même rage de vaincre, la même volonté. Nous avons été sanctionnés : les deux buts encaissés étaient évitables. En plus, nous nous sommes heurtés à un gardien qui a sauvé d'authentiques ballons de but sur un essai de Gucci et sur une tentative de ma part."

Igor De Camargo réagit en capitaine et en footballeur d'expérience : "Il ne s'agit pas, à présent, d'accabler quiconque. Et surtout pas Espinoza. Sur le coup franc, notre gardien n'a pas vu le ballon arriver. Et puis, il nous a déjà tellement gagné de points qu'il serait injuste de lui imputer la responsabilité de ce partage de l'enjeu... totalement inattendu au repos. Nous devons analyser, posément, ce qu'on a fait de mal et... aller gagner à Gentbrugge face à une formation qui recèle, elle aussi, d e fameux atouts."

Le souvenir de la sensationnelle remontée contre le Cercle Bruges n'avait, hier, par l'heur de rasséréner les Standardmen...



© La Dernière Heure 2008

Vos articles Sports

Newsletter Sports+

Fil info