L'attaquant français a envie de donner une autre image de lui

MOUSCRON Averti à trois reprises face à La Gantoise et à Tubize pour simulation, Idir Ouali était suspendu contre Malines.

"On peut dire que c'est un mal pour un bien. Ce break m'a été profitable. C'est une bonne leçon. Maintenant, j'essaierai de rester sur mes pieds pour éviter de revivre ça", confie le Roubaisien. Son exclusion était la première de sa jeune carrière.

"Je n'avais jamais reçu de carton rouge et ça ne fait vraiment pas plaisir, surtout de cette manière" , poursuit-il. "Face à Dender, je serai à 200 %. Ce match me tient particulièrement à cœur. Je veux prouver que j'ai retenu la leçon et me faire pardonner. Je ne referai plus les mêmes erreurs."

Après deux matches nuls concédés face à des équipes de bas de tableau, l'Excel se doit de l'emporter devant ses supporters.

"Si on gagne face à Dender, on pourra dire que les deux points pris face à Tubize et à Malines étaient bons. Néanmoins, nous ne sous-estimons aucune équipe."

Lors de ces quatre dernières sorties, l'Excel a, à chaque fois, couru après le score. Ce qui est éprouvant...

"C'est dommage de ne pas entrer directement dans la partie. Nous n'avons pas été épargnés par les blessures et les suspensions, on ne joue donc jamais avec les mêmes jou-eurs. Il faut toujours un peu de temps pour trouver un certain équilibre."



© La Dernière Heure 2009