Le médian tunisien de l'Albert se pose certaines questions

MONS Hier, Hocine Ragued était heureux d'être de retour au Stade Tondreau. Parce qu'il est attaché au club montois, et parce que son escapade internationale n'a pas été des plus enrichissantes. Parti une semaine, le Tunisien n'a joué que 45 minutes en deux rencontres. De quoi le frustrer...

"Cela ne m'a pas trop plu de ne pas jouer le second match en Autriche , explique Hocine. Le coach m'a expliqué qu'un autre joueur, qui évolue en Russie, avait besoin de compétition alors que moi, j'allais jouer samedi. Toujours est-il que je me pose certaines questions. J'en parlerai avec M. Riga, avec mon agent et bien entendu avec M. Lemerre."

Concrètement, le médian parisien évoque la possibilité de ne pas se rendre à la Can en janvier.

"Quand je fais quelque chose, je le fais à 100 %. Si c'est pour aller à la Can et jouer un demi-match, ce n'est pas intéressant. Par contre, si je sens qu'on a besoin de moi, j'y serai à coup sûr. À ce titre, la discussion que j'ai eue avec Lemerre m'a réconforté. Il me connaît et il est normal qu'il essaie d'en juger d'autres. À part David Jemmali, absent, c'est ce groupe qui ira à la Can. Je dois y réfléchir mais je dois éviter d'hypothéquer mon avenir en club."

Coupe d'Afrique ou pas, le Tunisien pourrait former un duo inédit si d'aventure Antti Okkonen rejoignait l'Albert. Gare au choc thermique !

"J'espère que le club va se servir des bonnes choses qu'il a pu faire l'an passé. Si c'est un plus pour le club, tant mieux ! Il y a des gens suffisamment intelligents pour gérer ce mercato..."



© La Dernière Heure 2007