Les vice-champions du Monde sont versés dans le chapeau 4 pour la phase finale

PARIS Le sort de la France suscite l'incrédulité. Versée dans le dernier chapeau, l'équipe vice-championne du monde est considérée par l'Uefa comme une des nations les plus faibles, seules la Russie et la Turquie étant moins bien classées sur les seize pays qualifés ! Les parcours lors des éliminatoires de la Coupe du Monde 2006 et du championnat d'Europe 2008 entrent en ligne de compte pour le classement dans les quatre chapeaux. Or la France est pénalisée par ses cinq nuls concédés face à Israël (0-0 et 1-1), la Suisse (0-0 et 1-1) et l'Irlande (0-0) lors de la qualification pour le Mondial allemand, ainsi que par ses deux défaites face à l'Ecosse (1-0 et 1-0) sur sa route de l'Euro 2008.

"Je n'essaye même plus de comprendre comment sont constitués les contenus des chapeaux", a déclaré le sélectionneur français."Etre dans le premier ou le quatrième chapeau, cela ne change pas énormément les choses. Ce que je sais, c'est que de toutes les manières nous aurons trois adversaires solides et costauds. Ce n'est pas sûr que cela ait une vraie incidence, ça changera pas le fait que l' Euro reste une compétition qui est plus resserrée que le Mondial. Il y a longtemps que j'ai arrêté de me battre contre les moulins à vent."

Et effectivement, cela pourrait ne pas changer grand-chose car le premier chapeau comprend les deux nations organisatrices (elles sont, de loin, celles les moins bien classées au ranking Fifa) et la Grèce (malgré leur statut de Champion d'Europe en titre et leur remarquable parcours qualificatif, les hommes d'Otto Rehaggel ne suscitent pas une peur... bleue). Seuls les Pays-Bas paraissent sportivement mériter ce statut de tête de série."Les Italiens risquent de ne pas être têtes de série. C'est un truc qui me paraît aberrant. Je ne vois pas qui va l'être alors ? Les Pays-Bas ? C'est bien", a affirmé le sélectionneur français avec un énorme sourire. "Je n'essaie même plus de comprendre ce genre de trucs parce que je lis les dossiers pour savoir comment ils font les chapeaux, et je change de métier, je ne comprends rien ! Pour moi, qu'on ne prenne pas en compte la dernière compétition Euro et la Coupe du monde me paraît une aberration. C'est là où t'es performant. Que les qualifications, pour remettre un petit peu tout le monde à égalité, rentrent en ligne de compte, d'accord, mais ce qui compte c'est que l'Italie soit tête de série, que nous nous puissions prétendre l'être aussi." Et Domenech de poursuivre: "Que l'Allemagne, qui a été demi-finaliste (du Mondial) aussi, et que le Portugal, demi-finaliste à la Coupe du Monde, et finaliste à l'Euro aussi... Qu'ils ne ne le soient pas non plus, il y a quelque chose qui me fait rire. On ne peut pas dire que l'Autriche et la Suisse qui organisent la compétition ne sont pas têtes de série, parce qu'ils se préparent à l'avance et qu'ils n'ont pas de compétition avant. Pour que l' Euro soit une réussite, il faut que ces pays soient dans les meilleures conditions, ça paraît logique. Que le tenant du titre (la Grèce) le soit aussi. Il reste alors une place. Que cette place ne revienne pas au dernier Champion du Monde me paraît plutôt fort amusant."



© La Dernière Heure 2007